Joïa

Tel est le nom du test que j’ai fait pour Wouimardis en octobre.

Comme d’habitude c’est un châle à construction très mathématique avec une alternance de jeux points

DSC_5655

La petite touche en plus est le volant fait en fil lace en dégaugé c ‘est à dire avec des aiguilles plus grosses que celles préconisées pour ce type de fil.

J’ai utilisé deux écheveaux des Petits Points Parisiens Basique fingering 100% mérinos coloris Candy Crush que j’ai achetés dans le cadre des ventes de l’Echeveau solidaire qui récolte des fonds pour la recherche contre une maladie rare. Je les ai tricotés en 3.5 Pour le fil lace, j’ai pris dans mes réserves un fil de Fyberspates Nef Lace coloris Forest green en alpaga, soie et cachemire 1200m aux 100g. J’ai trouvé difficile de le tricoter en 4!

Cela donne un grand châle

DSC_5654

Comme me l’a fait remarqué une blogueuse, quand on met le châle autour de son cou, on voit l’envers mais jamais sur les photos. Alors voici une photo avec de l’envers.

DSC_5659

Merci Christine pour ta confiance et ta patience car il m’a fallu bien longtemps pour dégager le temps nécessaire au blocage de ce châle.

Publicités

Gilet croisé 2

Voici la version 2 du cache-cœur

Cette fois le corps est au point mousse avec un rabattage des épaules à trois aiguilles, une encolure V avec des diminutions le long du col et un remontage des manches tricotées en jersey aux aiguilles circulaires. C’est la version intermédiaire.

DSC_5482.Aucun problème car tout est clairement expliqué.

J’ai utilisé Phil Opéra avec des aiguilles 3.5 pour avoir le bon échantillon et il m’a fallu 4 pelotes soit 593 m  pour la taille 2 ans.

Je trouve le résultat très chic.

DSC_5480

Gilet croisé 1

Wouimardis a lancé un nouveau test pour une fiche avec trois modèles de cache-cœur. Cela a occupé mon été car j’ai choisi de faire les trois modèles dans la plus grande taille c’est -à-dire le 2 ans.

Pour le premier, le plus simple pour débutant, j’ai choisi comme fil Glossy de Scheepjes car le point est du point mousse et que mon échantillon correspondait avec des aiguilles 3.5.

DSC_5463

J’ai choisi des boutons en bois pour qu’ils se fondent dans le fil.

Les explications sont ultra claires comme toujours avec Wouimardis.

Gaspard le grand

Christine de Wouimardis a réécrit son grand succès, modèle Gaspard. Elle propose une version à plat et en rond.

Après avoir testé la version à plat en 6 mois, je me suis lancée dans la version en rond en 4 ans toujours en Baronval de Bergère de France avec des aiguilles du 3.5.

J’ai trouvé que c’était plus facile au niveau du col que la version à plat.

En revanche, arrivée au moment de la poche kangourou, je me suis aperçue qu’il me manquait des rangs de corps. En effet, j’ai compté les rangs de mousse dans les rangs du corps alors qu’ils étaient en plus.

J’ai donc modifié les diminutions de la poche kangourou pour arriver juste au col.

DSC_5177

J’ai fait la bordure du col et de la poche kangourou en rangs de mailles coulées ce qui fait une finition très propre comme un icord et donne de la tenue à la bordure qui risque d’être malmenée par le petit lutin qui portera ce pull.

 

 

Pour déstocker

En 2016, j’ai fait le plaid des Bergers Cathares. Chaque mois j’ai reçu deux pelotes pour faire les carrés du plaid mais je ne les ai pas utilisées en entier à chaque fois.

Je ne savais que faire du reste. Un coussin? Je ne suis pas fan des coussins au tricot. Donc j’ai laissé les pelotes en attente. Et puis cet hiver a été bien froid. J’ai beaucoup porté mes différents châles en écharpe pour me protéger surtout quand je vais travailler en vélo.

Alors je me suis dit qu’avec ces pelotes pourraient se transformer en châle.

Le modèle s’est imposé car je l’aime beaucoup, c’est le Virgule de Wouimardis. J’aime sa forme tournante car lorsque on l’enlève , malgré sa longueur, il ne traîne pas par terre. il s’enroule.

DSC_5074

J’ai choisi des aiguilles du 6 et après avoir pesé mes restes , l’alternance des rayures s’est installée.

DSC_5071

Ce modèle existe en quatre versions. J’ai choisi de ne pas faire de maille glissée et à la fin , j’ai juste arrêté les mailles souplement.

Je suis contente. Il ne me reste que quelques grammes de chaque coloris au cas où il faudrait réparer un accroc.

 

Gaspard

Lorsque Christine de Wouimardis a proposé de faire son Gaspard en KAL, j’ai n’ai pas résisté.

J’adore ses modèles et particulièrement celui-ci qui l’a fait connaitre et que je n’avais jamais tricoté.

J’ai beaucoup hésité sur le fil à utiliser et après plusieurs essais, j’ai choisi Baronval de Bergère de France dont la densité convenait et des aiguilles 3.5.

C’est un vrai plaisir à tricoter quand on est attentive ce qui ne fut pas mon cas donc j’ai défait de col pour recommencer.

Le résultat me plait beaucoup.

DSC_5090

Elle est entrain de réécrire le modèle pour le faire avec des aiguilles circulaires et sans couture. J’ai hâte de l’essayer!

Empreintes

Tel est le nom du nouveau modèle de Wouimardis que j’ai testé.

Comme d’habitude, c’est un modèle qui ne se révèle que lorsque que le châle est terminé.

C’est un châle bicolore et j’avais envie d’un contraste chromatique m’évoquant l’Ecosse et la lande de bruyères fleuries.

DSC_4704

Comme il se tricote en 3.5, j’ai choisi un fil sec pour avoir des couleurs profondes. J’ai jeté mon dévolu sur Les Toisons Bretonnes , une pure laine vierge fabriquée en France.

Du point mousse, des nopes des jours et une bordure en dentelle.

DSC_4707

Au final un grand châle

DSC_4700bien enveloppant

DSC_4701 et j’ai dû résister pour ne pas le porter avant de faire mes photos

DSC_4703

tellement il me tentait lors des premiers froids.

DSC_4708

Merci beaucoup Christine pour ce test et pour ta confiance. Je suis ravie de ce nouveau châle.

Ce modèle est maintenant en vente .