Le cardigan bucolique

Tel est le nom du modèle que Solène Le Roux a proposé de tester cet été. Je n’ai pas réussi à tenir les délais car depuis août je suis soumise à de multiples contraintes qui me suppriment des temps de loisirs.

Pourtant c’est un bien joli modèle avec des torsades que j’ai tricoté avec du fil de mes réserves Berlaine de Bergère de France en aiguilles du 4 pour avoir le bon échantillon.

DSC_5599

Il se tricote en allers-retours de bas en haut mais les manches  se tricotent en rond de l’emmanchure vers le poignets.

DSC_5601

J’ai eu peu de retard mais comme le modèle était sorti, j’ai flâné à cause des boutons.

C’est toujours très compliqué de choisir des boutons: sobres ou fantaisie? Qu’on ne voit pas ou qui s’affirment? J’ai fini par jeter mon dévolu sur des boutons que j’avais qui sont gris mat et je les ai cousu avec du fil à broder de la couleur du fil à tricoter.

DSC_5597

Ce fut une bien jolie aventure qui va garnir ma hotte.

Merci Solène pour ta confiance malgré mon retard….

 

Publicités

Safran socks

Solène Leroux a lancé un appel à test pour des chaussettes.

Ce n’est pas ce que je préfère mais comme j’étais désœuvrée, j’ai accepté. Il est vrai que ses explications sont limpides , avec de jolis détails soignés et que ce fut à la fois une façon de préparer un cadeau de Noël et de déstocker une pelote des fils de  ma mère Annecy de Bergère de France.

Comme c’est un fil plus gros, j’ai tricoté en 3 et non en 2.5 comme souvent avec les chaussettes.

Qu’il est difficile de photographier des chaussettes!

DSC_5306

Qui plus est au pied

DSC_5309

Par plus de 30 degrés….DSC_5310

Bref c’est un très chouette modèle, très bien expliqué.Ce sont les chaussettes Safran .

 

 

Snood jacquard

Solène nous a proposé de tricoter des échantillons de jacquard puis de nous lancer dans un snood.

Soyons honnête, je n’aime toujours pas le jacquard car je serre trop. Les échantillons ont été faits avec des fils de réserve mais ont confirmé qu’il me fallait des aiguilles beaucoup plus grosses que celles prévues pour avoir une tension correcte.

Pour ce projet, j’ai choisi le fil Terra de The Fibre and co. Il se tricote en 4.5 et moi j’ai utilisé du 6.5.

J’ai beaucoup défait pour de multiples raisons mais entre autres parce que j’ai acheté mon fil en ligne chez la Pelote Vagabonde et le soucis avec Internet ce sont les couleurs. Je pensais avoir trois verts tranchés mais les deux foncés ne sont pas assez tranchés. J’ai donc multiplié les erreurs et il m’était impossible de les tricoter le soir.

J’ai donc repris les motifs des échantillons mais de fait, celui avec les trois couleurs est peu visible.

DSC_5346

J’ai eu peur de manquer de fil, mais non en fait.

Donc j’ai terminé mes pelotes avec un motif de faux jacquard avec les trois couleurs puis de damier avec les deux couleurs foncées et au final une couture en grafting pour fermer le cercle. Je n’aime pas, préférant la technique à trois aiguilles mais là je n’ai pas eu le choix. Elle est correcte, je m’améliore.

DSC_5348

Et voilà, il fait 68 cm de circonférence et je suis bien contente de l’avoir terminé! Je vais passer à autre chose qui m’amuse plus.

Dusk on the moor

Je me suis retrouvée sans projet tricot. Une hérésie…

En cherchant dans les modèles que j’ai téléchargés, j’ai trouvé Dusk on the Moor de Solène Leroux. Dans le texte expliquant la genèse du modèle, elle évoque la lande.

Pour moi, la lande c’est de la tourbe et de la bruyère donc du marron et du rose; avec du vert c’est mieux mais je n’avais pas dans mes réserves de fil avec ces trois couleurs. En revanche avec les deux premières oui: Superba Caramba de Rico.

Armée de mes aiguilles du 3 et de deux pelotes je suis partie pour ce modèle à la construction originale plus près de la capeline que du châle.

DSC_5288

Le blocage fut indispensable et m’a donné du fil à retordre, mais c’est la seule façon de faire ressortir la dentelle.

DSC_5291

Et voilà un cadeau de plus pour ma hotte!

DSC_5294

 

Top Ecaille

Lorsque Solène Leroux a proposé ce test, j’ai tout de suite accepté car le point en bas du corps me plaisait beaucoup.

DSC_5206

Tout s’est bien  passé car les explications sont toujours très claires.

J’ai choisi comme fil Pima Cotton de Rowan coloris Fig que j’avais en réserve tricoté avec des aiguilles du 4 pour bien faire ressortir ce point .

Oui mais je suis dans une période compliquée avec des déplacements professionnels et lors d’une d’entre eux, j’ai perdu une pelote. Biensur il était impossible d’en retrouver donc j’ai dû bidouiller: j’ai raccourci le corps de 3 cm et j’ai fait le col comme le bord de manches et non comme prévu.

DSC_5207

Il me reste 4 grammes de fil.

C’est un très joli modèle, cintré comme j’aime grâce au point  et je suis ravie de l »avoir fait.

DSC_5205

Ce modèle est maintenant en vente sur le site de Solène.

Le col Promenade

Lorsque Solène Leroux a proposé un KAL pour un modèle de col avec des torsades, je me suis inscrite car si je n’aime pas le jacquard, j’aime bien les torsades. Et puis je n’avais pas de projet sur mes aiguilles et puis j’avais  4 pelotes de Wool Tweed de Rowan achetées sans projet qui attendaient. Comme k’hiver a été très froid, j’ai beaucoup porté mes différents accessoires or je ne me suis jamais tricoté de snood.

Continuer à lire … « Le col Promenade »

Bonnet Doppelganger

Doppelganger est le nom que Solène Le Roux a choisi pour ce modèle que j’ai testé.

Un jeu de points avec des jours, des torsades

DSC_4790.JPG

Mais en fait, le modèle propose huit combinaisons possibles donc avec un seul patron on peut faire huit bonnets différents et cela m’amuse beaucoup.

J’ai fait la version 1 1 1 en prenant la première proposition à chaque fois.

Ce qui donne

DSC_4787

J’ai utilisé une pelote de Wool Cotton de Rowan et des aiguilles circulaires du 4.5.

Dès que je trouverais un peu de temps, je pense essayer une autre combinaison.

Comme d’habitude, les explications sont très claires, un vrai plaisir.

Le patron est maintenant en vente.