Pour me refaire la main

Comme la machine à coudre est de nouveau à portée de main, j’ai décidé de profiter d’un peu de temps libre pour faire de la couture.

Du temps libre pendant les vacances autres que celles d’été, cela ne m’est pas arrivé depuis 2010! Les joies des réformes non préparées. Ce temps me permet de lire, de broder, de faire du sport mais surtout d’envisager des projets coutures complexes.

Seulement, pour cela , il faut que je me refasse la main, que je reprenne la machine en main et que mes repères de couture reviennent.

Pour faire le sac à plat de mon collègue, j’ai fouillé dans mes tissus et me suis aperçue que pour certains que j’aime beaucoup , j’arrive à la fin. C’est le cas de ce tissu très coloré à motifs. Il m’en restait bien peu, alors j’ai refait un sac à plat

DSC_3963

et maintenant je n’ai vraiment que des chutes . Il va falloir de l’imagination pour les utiliser.

Il faudrait  que je regroupe mes chutes par couleur et densité de tissu. Ce serait plus simple. Mais pour cela il me faut plus de temps que je n’en dispose. Peut-être cet été?

Molletonné

Un collègue m’a demandé un sac-à-plat. Il a insisté pour avoir un tissu à pois.

J’ai fouillé dans mes réserves et ouf! j’en ai trouvé. Il m’en reste peu mais assez pour faire ce sac.

Comme le fait la créatrice Louise, j’ai décidé de le molletonner .

DSC_3948 (2)

Du coup le sac devient plus rigide et on ne peut plus le plier pour le ranger facilement quand on ne s’en sert pas. Il faut le ranger à plat.

DSC_3946 (2)

Donc je ne suis pas convaincue.