Pour avoir la tête bien au chaud

Melle Pétronille sort aujourd’hui trois modèles de bonnet que j’ai testés.

Celui qui se tricote avec le fil le plus fin est aussi le plus féminin.

Pour le faire, j’ai choisi le fil Pure Cachemire de Rowan pour qu’il soit doux et chaud.

Le deuxième se fait avec un fil plus épais et les torsades sont accompagnées d’un large rebord.

Pour celui-ci j’ai choisi un fil plus rustique, Baronval de Bergère de France.

Enfin, le dernier se tricote avec un fil encore plus gros et un jeu de croisement de mailles simple mais qui donne l’effet d’une torsade.

Là, j’ai pioché dans Alafosslopi de Lopi, un fil naturel.

Les deux derniers sont mixtes .

Comme d’habitude avec Melle Pétronille , les explications sont très claires.

On peut acheter les modèles séparément ou les trois ensemble. Ce sont des projets rapides à réaliser avant Noël surtout les deux derniers.

Publicité

Le béret Onion Johnnies

Un test rapide pour Solène Leroux.

Le plus difficile fut de choisir le fil. Après de nombreux essais, j’ai jeté mon dévolu sur un reste de Kid Classic de Rowan avec lequel j’ai eu le bon échantillon . Armée de mon aiguille circulaire du 5 , je suis partie.

DSC_5974

Le chic du modèle est la torsade unique qu’elle a aussi travaillé pour les diminutions afin qu’elle se fonde dans celles-ci.

DSC_5971

Le modèle est maintenant en vente soit seul soit dans le livret dédié aux laines rustiques.