Pour avoir la tête bien au chaud

Melle Pétronille sort aujourd’hui trois modèles de bonnet que j’ai testés.

Celui qui se tricote avec le fil le plus fin est aussi le plus féminin.

Pour le faire, j’ai choisi le fil Pure Cachemire de Rowan pour qu’il soit doux et chaud.

Le deuxième se fait avec un fil plus épais et les torsades sont accompagnées d’un large rebord.

Pour celui-ci j’ai choisi un fil plus rustique, Baronval de Bergère de France.

Enfin, le dernier se tricote avec un fil encore plus gros et un jeu de croisement de mailles simple mais qui donne l’effet d’une torsade.

Là, j’ai pioché dans Alafosslopi de Lopi, un fil naturel.

Les deux derniers sont mixtes .

Comme d’habitude avec Melle Pétronille , les explications sont très claires.

On peut acheter les modèles séparément ou les trois ensemble. Ce sont des projets rapides à réaliser avant Noël surtout les deux derniers.

Gilet Michèle

Le gilet Michèle de Melle Pétronille sort aujourd’hui et j’ai eu le plaisir de le tester.

Avec cette créatrice , les détails sont toujours travaillés comme le bas des manches

qui rappelle les torsades et jours du devant.

La coupe est parfaite et donne un gilet au charme fou que j’ai réalisé en Kid classic de Rowan. C’est un fil très chaud doux et léger donc je vais pouvoir affronter le froid en allant travailler en vélo.

Bref je suis ravie.

Comme un nuage

Une fraicheur du soir m’a fait mettre ce pull dès le dernier fils rentré alors qu’il n’est pas pour moi . Trop large , sa chaleur m’a toutefois sauvé la soirée.

C’est un modèle que j’ai testé pour Melle Pétronille. Nommé Edelweiss, il se décline en de nombreuses versions selon le type de fil utilisé, en simple ou double, avec ou sans dentelle et les finitions choisies.

Pour ma part, j’ai choisi un fil mohair et soie , Mariette de Maille Name Is chez Kesi’art car je l’avais en stock ce qui a nécessité un fort déjaugé puisque ce fil qui se tricote normalement en 3 ou 3.5 , je l’ai tricoté en 5.5.

J’ai trouvé difficile de tricoter un tel déjaugé mais cela donne un pull nuage.

Tout en transparence, il est très léger puis qu’il ne pèse que 70 g mais aussi très chaud. Je trouve presque dommage que la dentelle ne soit pas mise en valeur comme elle peut l’être quand on tricote le fil en double comme je l’ai vu dans les versions d’autres testeuses.. En revanche, je suis contente d’avoir fait le choix des côtes au lieu de l’icord.

Ce modèle ne me convient pas du tout car il est court et large, mais dès le départ, je savais que je l’offrirai et à qui.

Moi qui râle après certaines créatrices, je dois souligner ici la gentillesse et la disponibilité de cette créatrice dont les explications sont vraiment très claires.

Le modèle est maintenant en vente s’il vous tente.

Véra

Je continue à m’occuper en tricotant les projets des box de l’Echeveau solidaire.

Cette fois, patron et fils étaient dans la box de Noël.

Le patron est Véra de Melle Petronille. Il a l’avantage d’utiliser les deux écheveaux . Il se tricote en déjaugé pour l’un des deux fils.

J’ai du m’armer de patience et attention pour la dentelle de la bordure dont pas un rang n’est pareil donc on ne peut la mémoriser. Cela me conforte dans l’idée que je n’aime pas tricoter ce type de dentelle.

Et me voilà avec un nouveau châle tout doux et chaud.

Je n’avais jamais tricoté de modèle de cette créatrice. C’est une jolie découverte.