Passer les fils, passer le temps

Dans les sacs à tout et rien que ma mère m’a donnés, il y  a des fils à tricoter datant des années 1960-1970, qui ont été tricotés, détricotés et je soupçonne que l’opération a lieu plusieurs fois. Bref , il est impossible de les retricoter sans que cela se voit. Aucune bande ne subsiste, je suppose donc qu’il s’agit d’acrylique ou autre matériau synthétique.

Si on ne peut les tricoter sans que le fait qu’ils aient été malmenés se voit, on peut les crocheter…

Alors lorsque Lina a décidé de faire le cal de Drops Magic Summer, je me suis dit pourquoi pas. Cela faisait un moment que je n’avais pas crocheté, l’envie m’en revenait sans vrai projet.Et puis ces fils attendaient une nouvelle vie. Attention, ils sont vintage donc les couleurs vont avec.

Je pensais que le modèle était un plaid comme les années précédentes mais non, c’est un châle en demi cercle.

DSC_5361

J’ai commencé avec deux roses en suivant les rythmes de changements de couleurs préconisés Ayant fini un des rose, j’ai enchaîné avec du blanc

DSC_5362

Puis un autre rose et encore un autre et  là , j’ai oublié de suivre leurs rythmes de couleurs .DSC_5363

J’ai utilisé un crochet 3.5 et les derniers rangs semblaient sans fin.

Il est vrai qu’il fait 1.54m sur 74 cm!

DSC_5359

Du coup cela m’a donné envie de me faire un nouveau plaid d’été en coton, le vieux donnant de vrais signes de rupture à venir. Je vais investir dans du coton neuf qu’il n’y a pas dans les sacs de ma mère.

Mais ce châle, je ne sais absolument pas ce que je vais en faire.

Publicités

Dusk on the moor

Je me suis retrouvée sans projet tricot. Une hérésie…

En cherchant dans les modèles que j’ai téléchargés, j’ai trouvé Dusk on the Moor de Solène Leroux. Dans le texte expliquant la genèse du modèle, elle évoque la lande.

Pour moi, la lande c’est de la tourbe et de la bruyère donc du marron et du rose; avec du vert c’est mieux mais je n’avais pas dans mes réserves de fil avec ces trois couleurs. En revanche avec les deux premières oui: Superba Caramba de Rico.

Armée de mes aiguilles du 3 et de deux pelotes je suis partie pour ce modèle à la construction originale plus près de la capeline que du châle.

DSC_5288

Le blocage fut indispensable et m’a donné du fil à retordre, mais c’est la seule façon de faire ressortir la dentelle.

DSC_5291

Et voilà un cadeau de plus pour ma hotte!

DSC_5294

 

Kal mystère, le crime du tricot express

Sur Ravelry, je me suis inscrite sur le forum Triple L au Tricot express.

Il s ‘agit de résoudre des énigmes policières. Je me suis inscrite après tout le monde mais une place s’est libérée dans l’équipe de Sherlock Holmes. Même si ce n’est pas du tout mon héro favori, j’ai donc rejoint ce groupe avec plaisir.

J’avoue ne pas avoir réussi à participer à la moindre énigme, étant trop fatiguée le soir ou en fin de semaine pour penser.En revanche, je peux tricoter.Donc je me suis inscrite au KAL proposé par les organisatrices pour faire gagner à mon équipe des points de tricot.

Il fallait deux fils très contrastés. J’ai fait plusieurs essais et ai jeté mon dévolu sur Balade de Cheval blanc coloris Lin et Superba Maya de Rico Design avec des aiguilles 3.5.

Nous avons commencé par une mosaïque

DSC_5246

Puis après quelques rangs de point mousse, un point diamant

DSC_5247

Toujours après du point mousse,un travail d’hologramme pour révéler des points d’interrogation dans le tricot

DSC_5250

Et enfin une jolie bordure que j’ai rallongée et terminée encore avec du point mousse de façon à aller vraiment jusqu’au bout des pelotes.

DSC_5248

Il ne me reste même pas de quoi faire un petit pompon.

DSC_5249

Le blocage était indispensable et cela donne un vrai grand châle magnifique.

Je suis ravie de cette expérience et en plus j’ai ajouté une pièce dans ma hotte!

Pour débuter en douceur et chaleur

J’ai quitté sans regrets 2017 et ai choisi d’accueillir 2018 avec douceur et chaleur.

Est-ce la perte de poids? Est-ce l’infection qui m’a tenue trois semaines? Est-ce l’hiver plus rigoureux que les années précédentes? Toujours est-il que j’ai froid et que les châles-écharpe que j’ai pu tricoter ces dernières années ne me couvrent pas assez; enfin n’exagérons pas, seulement pour certaines couleurs.

Or Marielle des Bergers Cathares m’a envoyé un camaïeu de mohair bleu pour me remercier d’avoir relu les explications de son KAL plaid de 2017.

Qu’en faire? Je me suis très librement inspirée du modèle Opal de Kim Hargreaves que j’ai déjà réalisé il y a des années et dotée d’aiguilles du 8, me suis laissée guidée par le camaieu.DSC_4915

Je n’ai pas tout utilisé mais l’ampleur obtenue me suffit largement. Je vais donc avoir 92 g de douceur et chaleur autour du coup pour affronter l’adversité.

DSC_4920

J’en profite pour vous souhaiter une année 2018, douce, imaginative et créative.

Empreintes

Tel est le nom du nouveau modèle de Wouimardis que j’ai testé.

Comme d’habitude, c’est un modèle qui ne se révèle que lorsque que le châle est terminé.

C’est un châle bicolore et j’avais envie d’un contraste chromatique m’évoquant l’Ecosse et la lande de bruyères fleuries.

DSC_4704

Comme il se tricote en 3.5, j’ai choisi un fil sec pour avoir des couleurs profondes. J’ai jeté mon dévolu sur Les Toisons Bretonnes , une pure laine vierge fabriquée en France.

Du point mousse, des nopes des jours et une bordure en dentelle.

DSC_4707

Au final un grand châle

DSC_4700bien enveloppant

DSC_4701 et j’ai dû résister pour ne pas le porter avant de faire mes photos

DSC_4703

tellement il me tentait lors des premiers froids.

DSC_4708

Merci beaucoup Christine pour ce test et pour ta confiance. Je suis ravie de ce nouveau châle.

Ce modèle est maintenant en vente .

Kal Colore la vie: fin

Et voila, la dentelle est terminée, bloquée

DSC_4294

La dernière section est plus longue.

DSC_4291

Et j’ai fait un rang de rabattage très souple de telle sorte que le bocage soit aisé.

Le résultat est plus un tour de cou qu’un châle.

DSC_4290

Par exemple pour se protéger d’une climatisation trop agressive ou de courants d’air.

Merci à Maille et cœur pour cette aventure ; même si j’ai eu du mal à suivre le rythme car à cette période de l’année, mes heures de liberté se réduisent au minimum.

Une dernière vue?

DSC_4289