Le grand saut

J’ai fait le grand saut dans les robes un peu plus travaillées que celles que j’ai faites ces dernières années souvent à partir de patrons japonais.

Toutes ont une coupe ne nécessitant pas de glissière .

Cette année j’ai décidé d’aller plus loin . Le premier projet que j’ai entrepris, Demoiselle de Louis et Antoinette,  tombe mal et je dois le reprendre. Vous ne le verrez donc pas aujourd’hui.

Je vais vous montrer un kit Églantine et Zoé. La particularité de ce kit est que les pièces sont déjà coupées et marquées pour les pinces, les plis. C’est donc assez facile à réaliser et surtout très valorisant par exemple quand le raccord pli- pince se fait tout seul entre le haut et la jupe.

DSC_4245

Seules les manches m’ont posé problème avec des histoires d’embu et de biais

DSC_4248

Heureusement il y a des tutoriels en images en ligne. Il y en a deux: un pour le kit et un pour le patron. C’est celui-ci le plus clair.

Biensur j’ai galéré avec la glissière et j’ai dû défaire car je l’avais tellement cachée que je ne pouvais l’ouvrir.

DSC_4246

Et voilà ma robe Toupie en Liberty qui tombe impeccablement . De devant:

DSC_4242

Bon mon repassage n’est pas parfait De dos:

DSC_4243

J’en suis ravie! Je n’ai pas le patron mais ce n’est pas grave car je peux toujours l’acheter si l’envie m’en prend et puis je n’aime pas faire deux fois la même chose.

 

Publicités

Terminé

Je vous avais donné un avant goût de ce que je brodais:

DSC_4077

J’ai donc poursuivi tranquillement avec l’ajout d’une nouvelle couleur qui révèle encore plus le contraste chromatique du bleu et du blanc, celle du lin brut.

J’ai aussi ajouté de nouveaux points et des jours.

DSC_4237

Ce qui donne un motif .

DSC_4235

Je n’ai pas suivi exactement les consignes de la créatrice car elles sont confuses et mal organisées. Comme j’ai toujours horreur de défaire, j’ai fait à mon idée!

Ce qui donne un cabas:

DSC_4233J’adore le contraste des couleurs et matières.

Outre le soucis des explications j’en ai eu un autre avec le croquet du haut .

DSC_4239

Il manque 4 cm. Que faire? Laisser ainsi, ajouter un motif avec le croquet fin du motif central qui me reste? Je ne sais pas encore. C’est dommage mais comme je le garde pour moi, c’est moins grave.

C’est un kit Jour de Lin.

Avec ce sac , je participe au concours Megacréa.com

Il y a des bons d’achat à gagner pour vous . Alors s’il vous plait, votez pour moi ICI

 

Quand un garçon naît

Dans une famille dont le papa joue en équipe B d’un club très connu et est aussi entraîneur des U17, la thématique des bavoirs est facile.

DSC_4198

Voici pour la taille 3 mois.

Et pour le 6 mois

DSC_4201

J’attends la réaction du papa…

Les motifs viennent de Sport de Marie-Anne Réthoret-Mélin  et  les lettres de Célébrations et cérémonies aux éditions Mango Pratique. Les prêts- broder sont DMC pour le petit, la ligne Verte pour le grand. Quant au fil, c'est du mouliné DMC.

Kal Colore la vie: fin

Et voila, la dentelle est terminée, bloquée

DSC_4294

La dernière section est plus longue.

DSC_4291

Et j’ai fait un rang de rabattage très souple de telle sorte que le bocage soit aisé.

Le résultat est plus un tour de cou qu’un châle.

DSC_4290

Par exemple pour se protéger d’une climatisation trop agressive ou de courants d’air.

Merci à Maille et cœur pour cette aventure ; même si j’ai eu du mal à suivre le rythme car à cette période de l’année, mes heures de liberté se réduisent au minimum.

Une dernière vue?

DSC_4289

 

Kim Hargreaves de mi- saison

J’ai appris le tricot très jeune. A l’époque , les modèles ne pouvait être que français.

Après avoir tricoté pour mes poupées, j’ai tricoté pour moi, mon mari puis mes enfants.

Quand ceux-ci ont vieilli, est venu un temps où ils ont cessé de grandir et où le renouvellement des tricots n’était plus aussi rapide. Donc j’ai de nouveau pu tricoter pour moi mais les modèles français ne me satisfaisaient pas. Je les trouvais trop répétitifs , désuets.

Et puis j’ai découvert les modèles anglo-saxons et plus particulièrement Kim Hargreaves. J’ai tout de suite apprécié son goût du détail.

Comme j’ai changé de blog, je vous fais un petit rappel des modèle de mi-saison de cette créatrice que j’ai tricotés.

En Cashsoft 4 ply de Rowan

En Summer Tweed

En handknit cotton

En wool cotton

Au fur et à mesure de mes tricots à venir, je vous montrerai ce que j’ai tricoté quand j’avais l’autre blog.

Fay

Cela faisait longtemps que je n’avais pas tricoté un modèle de

Kim Hargreaves.

Si le mois d’avril connut quelques belles journées, vite la fraîcheur est revenue et s’est installée. J’ai donc eu envie d’un pull de mi- saison. J’ai jeté mon dévolu sur Fay de Kim Hargreaves du livre Précious. En fouillant dans mes réserves, j’ai trouvé le fil approprié Cashsoft 4 ply de Rowan. Armée de mes aiguilles du 2.5 et du 3, je suis partie à l’aventure sachant que je trouverai ma satisfaction dans le modèle tant sa forme que ses détails.

On commence par le bas mais un bas du pull et des manches perpendiculaire avec des jours et un effet volanté au bord aux aiguilles 2.5.

On poursuit avec les aiguilles du 3 pour des jours et des mailles croisées.

On retrouve au col un rappel du bas avec une bande cousue.

Les bas du pull n’est pas cousu sur les côtés mais agrémenté de boutons et de brides. La créatrice les avait choisis noirs, j’ai préféré la nacre ancienne de mes réserves. Mon amour des boutons de nacre anciens ne faiblit pas, même si je ne sais comment redonner leur brillant à ceux que le temps et les usages ont poli et terni.

Et voilà un nouveau pull comme j’aime: cintré, un brin désuet.