Mon plaid d’été datait de 2008.

Je l’avais fait en fil Phildar

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

mais très tôt j’ai eu des déboires surtout avec le noir qui s’est  abîmé très vite et j’ai du faire des réparations.

Cette année j’ai eu envie d’en refaire un. Cette fois j’ai choisi des fils Rico Rico Baby cotton soft print, essentials cotton dk et essentials cotton glitz car ils avaient le même échantillon. Mon idée était de faire des grannys mais j’avais envie de changer de modèle. J’ai choisi Lacy Granny square trouvé chez Thalicréation qui propose régulièrement des modèles différents de carrés.

DSC_5476

Comme je suis un peu fainéante, j’ai fait utilisé une pelote par carré ce qui les fait si grands.

J’ai mélangé les couleurs pour ne pas m’ennuyer et comme souvent j’ai remarqué qu’un même fil dans des couleurs différentes n’a pas la même densité. En effet sous les doigts ils ne glissent pas de la même façon et s’entortillent. Le pire fut le rose vif qui m’a donné bien du mal.

Je pensais faire six rangées mais c’eût été trop du coup j’ai terminé par une bordure bicolore

DSC_5477

Et me voilà avec un grand plaid pour les siestes estivales: chaud mais pas trop, grand et doux.

DSC_5473

Du coup cela me donne envie de refaire celui d’automne qui est au tricot mais ne me satisfait pas et d’agrandir celui du printemps. Affaire à suivre mais en attendant je vais chercher un mini projet pour tous les restes de pelotes de ce plaid afin d’aller vraiment au bout.

Publicités

Personnaliser un petit cadeau

J’ai eu envie d’offrir à deux jeunes femmes adeptes de la plage une fouta.

J’ai choisi un modèle tout simple trouvé chez Carrefour en soldes , mais j’ai eu envie de le personnaliser.

Rien de fabuleux au demeurant, juste marquer leurs initiales.

J’ai trouver mon abécédaire dans Bord de Mer ua point de croix d’Anna Field.

DSC_5377

Un reste d’échevette et le tour est joué. Il ne me reste qu’à les offrir.

DSC_5373

Finir un encours

Depuis quelques mois j’ai décidé de terminer des encours dont certains traînent depuis …. Une envie de place nette avant de commencer autre chose, comme une page qui se tourne.

Ce kit m’a été offert je pense en 2000 ou avant. Je l’ai commencé pour faire plaisir même s’il ne m’emballait pas trop. La thématique est les fleurs de printemps et c’est un modèle Lucas Créations .

Déjà écrire fleurs de printemps quand on les brode, cela m’a agacé donc j’ai réduit à le printemps. J’ai aussi supprimé les rubans ornant certains bouquets. Enfin j’ai omis de broder le nom des fleurs: soit elles sont reconnaissables, soit elles sont mal faites.

Alors les reconnaissez-vous? Il y en a une voire plusieurs qui ne me semblent pas flagrantes.

DSC_5351

DSC_5353

DSC_5355

DSC_5357

Je ne sais pas ce que j’avais l’intention d’en faire et il ne m’inspire pas donc il va passer de l’encours à broder à la broderie à transformer.

DSC_5350

 

 

Fiora

Pour la sock party 2 , j’ai aussi testé un modèle de Sandrillon knit.

C’est un modèle commençant par la pointe avec une incrustation de dentelle.

DSC_5300

Cette fois, elles sont tricotées en 2.5. J’ai déstocké un reste de BB mérinos de Fonty pour l’incrustation et l’essentiel de la chaussette est fait en Phildar luxe déstocké des réserves de  ma mère.

J’ ai appris deux techniques: l’insertion en tricotant en rond

DSC_5297

et le talon fait en dernier.

C’est une chaussette surprise avec un devant uni en un point de semis

DSC_5302

et le dos bicolore

DSC_5305

J’avoue avoir regretté de ne pas avoir choisi du coton car elles ont été tricotées par plus de 30 degrés et photographiées dans les mêmes conditions.

C’est vraiment un joli modèle original qui peut se décliner de multiples façons.

Il est en vente dans l’ebook Sock Party design vol 2 au pris de 3 euros et au profit de l’Echeveau solidaire qui récolte de l’argent pour lutter contre une maladie.

Passionnément

Sur Ravelry Emy Knit papote a lancé un appel à test pour la sock design party 2.

Je me suis proposée.

Je ne suis toujours pas fan de chaussettes. J’en porte moi même très peu mais c’est un cadeau sympa à faire pour Noel.

C’est un joli modèle avec deux fils et un point sur le dessus de cœursDSC_5264 encadrant un point fantaisie.

J’ai utilisé pour déstocker un reste de Jawol Magic de Lang et une pelote de Biarritz de Bergère de France, avec des aiguilles 2.5.

et voilà, elles s’appellent Passionnément.

DSC_5276

Elles sont trop grandes pour moi mais devraient parfaitement aller à la personne à laquelle je les destine.

Cet ebook est vendu 3 euros au profit de l’Echeveau solidaire afin de récolter des fonds pour lutter contre une maladie. Il comporte onze modèles de chaussettes de créatrices différentes.

Passer les fils, passer le temps

Dans les sacs à tout et rien que ma mère m’a donnés, il y  a des fils à tricoter datant des années 1960-1970, qui ont été tricotés, détricotés et je soupçonne que l’opération a lieu plusieurs fois. Bref , il est impossible de les retricoter sans que cela se voit. Aucune bande ne subsiste, je suppose donc qu’il s’agit d’acrylique ou autre matériau synthétique.

Si on ne peut les tricoter sans que le fait qu’ils aient été malmenés se voit, on peut les crocheter…

Alors lorsque Lina a décidé de faire le cal de Drops Magic Summer, je me suis dit pourquoi pas. Cela faisait un moment que je n’avais pas crocheté, l’envie m’en revenait sans vrai projet.Et puis ces fils attendaient une nouvelle vie. Attention, ils sont vintage donc les couleurs vont avec.

Je pensais que le modèle était un plaid comme les années précédentes mais non, c’est un châle en demi cercle.

DSC_5361

J’ai commencé avec deux roses en suivant les rythmes de changements de couleurs préconisés Ayant fini un des rose, j’ai enchaîné avec du blanc

DSC_5362

Puis un autre rose et encore un autre et  là , j’ai oublié de suivre leurs rythmes de couleurs .DSC_5363

J’ai utilisé un crochet 3.5 et les derniers rangs semblaient sans fin.

Il est vrai qu’il fait 1.54m sur 74 cm!

DSC_5359

Du coup cela m’a donné envie de me faire un nouveau plaid d’été en coton, le vieux donnant de vrais signes de rupture à venir. Je vais investir dans du coton neuf qu’il n’y a pas dans les sacs de ma mère.

Mais ce châle, je ne sais absolument pas ce que je vais en faire.