Le col Promenade

Lorsque Solène Leroux a proposé un KAL pour un modèle de col avec des torsades, je me suis inscrite car si je n’aime pas le jacquard, j’aime bien les torsades. Et puis je n’avais pas de projet sur mes aiguilles et puis j’avais  4 pelotes de Wool Tweed de Rowan achetées sans projet qui attendaient. Comme k’hiver a été très froid, j’ai beaucoup porté mes différents accessoires or je ne me suis jamais tricoté de snood.

Continuer à lire … « Le col Promenade »

Publicités

Le calendrier de l’après 2018

Tel est le nom qu’a donné Ouvrages de Dames à ce sal.

Je ne savais pas du tout ce que cela donnerait mais j’ai eu envie d’essayer.

Nous avons commencé par les angles

DSC_5070

Mais, en fait il s’agissait d’un frisoir ce qui m’a permis de vider un les échevettes entamées. J’ai pris une toile qui m’a été offerte dans le calendrier de l’Avent, un joli lin bleu pâle.

Chaque semaine proposait une nouvelle frise .

DSC_5060

Comme c’est un ouvrage ancien, elle montrait la photo de l’original et celle de son interprétation.

DSC_5067

A nous ensuite de faire comme nous voulions.

DSC_5062

Ensuite, elle nous a montré le centre original, puis le sien mais nous avions quartier libre. Cette liberté m’a assez déconcertée alors j’ai essayé un mixte des deux versions:

DSC_5064

Le centre ancien puis des écritures hommages.J’ai choisi les lettres dans le Livre des lettres d’ici et ailleurs de Valérie Lejeune.

DSC_5059

Je n’aurai jamais fait un tel ouvrage de mon fait spontanément mais je ne regrette pas. Mon mari a beaucoup^aimé, trouvant que les fleurs étaient vraiment bien représentées

Je l’ai fini  en coussin pour l’offrir en avril pour un anniversaire.

DSC_5107

Je vais maintenant me chercher un  nouvel objectif de broderie.

Variations 3

Encore les mêmes tissus mais une troisième forme.

Pas de soucis particulier pour faire le corps du sac et les anses mais le modèle prévoit que les anses soient fixées à l’extérieur de façon visible.

Cela ne me plait pas car je ne trouve souvent que la finition n’est pas propre.

Du coup, je les ai fixées à l’intérieur.

DSC_5050

Ce n’est pas très propre mais cela ne se voit pas. Je me suis servie du tissu ancien pour faire l’empiècement et j’ai doublé en lin fin.

DSC_5048

Je suis partagée à cause de cette histoire d’anses du coup je ne pense pas garder ce patron.

Il me reste un peu de tissu Ikéa mais je ne sais pas si j’ai de quoi faire un autre sac. En revanche, je suis sûre de ne plus avoir de temps libre pour de la couture.

Cerisiers en fleurs

La fête des cerisiers en fleurs est très importante au Japon .

C’est le thème de ma nouvelle broderie.

La grille se trouve dans un livre que j’ai eu à Noel: Le Tour du monde à broder au point de croix de Véronique Enginger, Corinne Lacroix et Sylvie Teytaud. Je sais rarement quoi faire des livres de broderie qui me sont offerts par de non pratiquants car ils ne connaissent pas mes goûts.

Au premier regard, le livre est bien joli mais qu’en faire?

Heureusement, PB sur le forum des Piquées du fil a reçu le même alors pour me motiver, je lui ai proposé de broder en même temps qu’elle les mêmes motifs. Je lui ai laissé quartier libre pour les choix et en premier, elle a jeté son dévolu sur cette branche de cerisier en fleur.DSC_5082

J’ai pris des fils d’échevettes à finir, de la toile que j’avais acheté pour un projet Hardanger mais les copinettes m’ont déconseillé de me lancer et elles ont bien eu raison car j’aurai craqué devant tant de répétitions.

PB pense finir sa broderie en sac. Moi je ne sais pas.J’ai tellement peu d’inspiration pour les finitions de broderies.

Peu importe, je vais passer au projet suivant.

Cette démarche est très stimulante !

Variations 2

J’ai repris les mêmes tissus mais un nouveau modèle.

Et bien de nouveau, comme la première fois,j’ai peiné avec ce modèle de petit cabas porté main. Tant pour la doublure

DSC_5046

Que pour l’extérieur.

J’ai renforcé le fond avec du plastique intercalé entre les deux tissus pour un meilleur maintien.

DSC_5044

J’ai pesté , tourné les problèmes dans tous les sens sans trouver de solution satisfaisante.

Du coup je ne vais pas garder ce patron.

Variations

J’avais un peu de temps pour coudre de nouveau et plusieurs envies. Tout d’abord remplir ma boîte à cadeaux bien vide mais aussi déstocker.

Déstocker les tissus et aussi déstocker les patrons.

En effet, au fil des ans, j’ai accumulé des patrons. J’ai décidé de reprendre ceux dont je n’avais pas été satisfaite afin de décider, maintenant que j’ai un peu plus de pratique, si je les garde ou pas. Certains ont été faits il y a dix ans.

Voici donc le premier . Il ne m’avait pas satisfaite car il donnait un sac long et étroit.

Du coup , j’ai décidé d’inverser le sens pour avoir un sac large, style cabas.

J’ai associé un tissu Ikéa pour l’extérieur et un tissu ancien de récupération pour l’intérieur.

DSC_5043

J’ai choisi de faire un peu déborder le tissu intérieur sur l’extérieur comme j’aime.

Le résultat me satisfait.

DSC_5041

Du coup, je garde ce patron avec les annotations nouvelles. Je le referai avec plaisir.

 

Cartes origami

Il y a bien longtemps, j’ai fait des cartes à partir d’origami. Il s’agissait de mes débuts et si la tentation était forte, j’ai vite compris mon manque de patience de d’habileté même pour des réalisations simples.

L’envie m’est venue de recommencer. J’ai investi dans un kit avec papier, autocollants et livret explicatif.

Je me suis donc lancée.

Mon idée était de coller mes origamis sur des cartes puis ensuite de les orner soit avec des tampons soit avec des dessins au feutre ou au crayon de couleur pour faire une sorte de paysage.

Et puis, vite, ma patience s’est arrêtée.

Alors j’ai fait quelques cartes et j’ai tout rangé.

DSC_5037

DSC_5039

-‘Tu fais des origamis?

-J’ai essayé mais je manque de patience donc j’arrête.’

L’absence de commentaire a suffi pour me faire comprendre qu’effectivement , les origamis c’est pour moi juste à dose homéopathique.