Pull irlandais Briana

Quand Bergers Cathares a lancé un appel à test pour un pull irlandais, j’ai tout de suite dit oui car j’aime ces modèles depuis toujours . J’ai aussi beaucoup de plaisir à retrouver ces fils naturels français même s’ils glissent mal entre les doigts, on est vraiment dans l’authentique.

Le modèle est inspiré de celui porté dans le série Outlander.

Il m’a fallu beaucoup plus de temps que prévu car le modèle est très grand et parce que j’ai défait deux fois la première manche car elle tombait mal.

Je me suis trompée dans une des torsades .

J’ai fait une torsade traditionnelle alors que j’aurai dû inverser le croisement une fois sur deux pour faire un ruban. Je ne m’en suis aperçue qu’au moment de finir le col alors tant pis.

J’ai utilisé le fil Laine de la Baie de Somme 3 fils que j’ai acheté chez Petit Grain et des aiguilles 4 et 4.5.

Mon mari a une veste dans le style tricotée par sa mère il y a 45 ans et elle ne bouge pas du tout. Devenue trop petite pour lui , elle fut portée par mon plus grand fils et aujourd’hui le plus petit.

Le secret est de ne laver que si le vêtement est taché. Sinon, il suffit de le ventiler. J’aimerai bien que celui-ci vive aussi longtemps!

Comme il est vraiment trop grand pour moi, je l’ai offert à une jeune femme qui a été absolument ravie.

Maintenant, j’ai envie de recommencer pour moi mais en veste à col châle. Pour cela, il va me falloir du temps!

Pénélope

Tel est le nom du modèle que j’ai testé pour Polo et co.

C’est un gilet qu’elle a imaginé en fil poilu mais tout de suite je l’ai vu dans une laine sèche naturelle, teinte à la main que j’avais dans mes réserves, Bellac teinte par la même créatrice.

Le modèle est un gilet V simple , en jersey.

Toutefois , il est agrémenté de dentelle en bas du corps .

Je l’ai agrémenté de boutons en nacre que j’avais ôtés d’un de mes vieux gilets d’il y a une trentaine d’année devenu importable.

Le patron est maintenant sorti sur Ravelry.

Calixte

Quand le Zèbre Tricote a lancé un appel pour un test de pull enfant, j’ai tout de suite accepté car de nombreux bébés doivent naitre autour de moi .

J’ai choisi la petite taille, deux ans et j’ai immédiatement envisagé de déstocker des fins de pelotes dont certaines attendent depuis une vingtaine d’années.

Je suis ravie de ce résultat très coloré et de ces mini pelotes qui ont été transformées. Je revois dans ma tête les pulls qui ont été à leur origine. Ceux de mes fils ont été donnés mais le mien , je le porte encore avec plaisir.

Le modèle top down qui se tricote en 4 est maintenant en vente sur Ravelry et se prête à de nombreuses déclinaisons.

J’ai froid

Froid à l’âme, froid au corps, j’ai froid.

Alors comme lord du confinement, je me réfugie dans la laine et des accessoires chauds, enveloppants.

Il me restait un modèle de la collection Outlander de Bergers Cathares dans mes réserves. Un modèle où il n’est nul besoin de réfléchir. Des aiguilles du 7, du point mousse et me voilà pourvue d’un nouveau châle. C’est le IV.

Je n’ai pas encore toute la collection et certains modèles ne me plaisent pas mais j’aimerai bien en faire deux autres. J’attends vraiment que l’envie s’intensifie et que les fils de la tonte de cette année arrivent afin d’avoir le choix des couleurs.

Galaï

Voici une veste douillette automnale que j’ai testée pour Wouimardis.

Comme toujours avec Christine, les explications sont très claires et il a y de nombreux petits détails qui changent tout : un joli point texturé, la bordure tricotée en même temps que le corps, des manches en point mousse une col en icord et la maille glissée pour les manches tricotées en circulaire qui évite de voir le raccord des rangs.

Pour la réalisée, j’ai pris dans mes réserves des écheveaux DK de Sateene Yarns dabs le coloris Caramel mou qui convient si bien à l’automne.

Le résultat final est enveloppant et comme elle se tricote en 5 , cela monte vite donc j’en ai déjà bien profité.

Le modèle est maintenant en vente.

River Song

Voici le test tricot qui a occupé mon mois de septembre.

Dès que j’en ai vu la photographie, j’ai craqué pour ce modèle qui m’a fait penser toute à la fois à l’Ecosse, au Moyen-Age et à une lande fleurie.

Je me suis donc proposée à Le Zèbre Tricote .

Ce modèle était le fruit d’une collaboration avec Les laines de Joa.

Joannie teint les fils à la demande. La mienne fut donc Lande de bruyère fleurie.

J’ai reçu un très beau fil, doux et chaud en mérinos et yak travaillé en 3.5 et 4 pour faire un modèle original.

Je vous fais un zoom sur l’encolure.

C’est la seconde fois que je teste pour cette créatrice et j’aime beaucoup son univers. J’ai adapté le modèle à ma morphologie de mini: corps plus court et diminutions de manches plus rapides pour avoir des manches plus courtes et plus ajustées.

Le fil est un vrai réconfort. Ce pull est devenu ma tunique du vendredi soir quand la semaine de travail professionnel se termine et que je suis épuisée. Il m’accompagne pour mon thé puis je le renfile après ma sieste. Et oui! je fais la sieste le vendredi à 18 h pour récupérer.

Bonnet Repos

Il faisait 9 °C quand je suis sortie du travail hier soir . Ce n’est pas encore le temps de porter un bonnet mais on s’en approche.

Solène Leroux a proposé un KAL Pause pour tricoter son modèle Repos. Il s’agissait de faire un peu chaque jour à 18h.

Je n’étais pas disponible donc je n’ai pas profité de la méditation proposée mais j’ai téléchargé les étapes et je l’ai fait mercredi pendant une visioconférence.

J’ai choisi une pelote Mélisse Aran de Graine de Laine achetée au bénéfice de l’Echeveau solidaire et armée de mes aiguilles du 5, tout est allé très vite car les explications sont très bien faites.

Soit je le garde pour moi , mais je ne porte jamais rien sur la tête…soit je l’offre à l’amoureuse du rose de mes amies….à réfléchir!

Gilet Amande

L’atelier Lacazavent a lancé un appel à test pour un gilet. Comme j’avais le fil et que le modèle est très beau, je n’ai pas résisté.

Ce n’est pas un modèle pour débutant car il demande beaucoup d’attention du fait de points complexes.

Le plus compliqué est la bande de chaque côté des devants qui se fait sur 44 rangs. Il faut vraiment être très attentive et il demande de la dextérité. De ce fait, il m’a fallu beaucoup plus de temps que d’habitude pour le faire. De plus je n’ai pas interrompu le point avant les 44 rangs pour le dernier motif donc il est plus long que ce que je porte habituellement.

Le fil qui brille est Rare Bones de l’Echeveau solidaire, encore un peu d’argent dépensé pour l’association. Cette année j’espère aussi pouvoir y faire un peu de bénévolat.

J’ai tricoté ce modèle en 3.5 pour avoir le bon échantillon .

Le modèle est maintenant en vente sur Ravelry.

Top top

Je suis partie en vacances avec de nombreuses pelotes dépareillées et l’idée de les transformer.

Après les cœurs qui ont utilisé moins d’une pelote, j’ai décidé de faire un petit top aux aiguilles du 5 pour transformer des pelotes qui me restaient d’un ancien pull d’été que je me suis fait il y a quelques années.

J’ai cherché dans mes modèles téléchargés quelque chose qui pourrait correspondre mais rien en me convenait ,chez Drops non plus.

Du coup j’ai fait à mon idée sans modèle. Il m’a fallu deux pelotes de Cottonwood de Fibranatura.

Voici au choix un petit pull sans manches ou un débardeur ou un top au top car cela me fait deux pelotes de moins.

Comme des bébés sont nés pendant le confinement et que les cadeaux que j’avais préparés sont trop petits , ce pull remplacera l’un d’eux.