Prétexte

J’ai acheté un pied téflon pour ma machine à coudre afin de coudre du cuir , mais j’ai été incapable de défaire l’aiguille pour mettre une aiguille à cuir.

Du coup, j’ai décidé de le tester avec de la toile enduite de mes réserves. Cela fait des lustres que je n’ai pas cousu de la toile enduite. Un cabas me semblait un projet approprié.

Un modèle simple, pratique doublé avec une poche intérieure faite dans une chute de la toile enduite.

Plumette

Avec le printemps, on a envie de douceur, de légèreté , de couleurs tendres mais les matins peuvent être encore bien frais.

Le test que je viens de finir pour Anais Louve Design est parfait.

Il est de grande envergure,

léger grâce au tricot en déjaugé c’est-à-dire avec des aiguilles 5.5 au lieu de 3 ou 3.5. Le fil Plume de Eline et laines est doux mais pas trop chaud en bébé alpaga, coton et laine.

Et voilà un nouveau châle doudou pour cette saison.

Le modèle est maintenant en vente.

C’est la fin

Voici ma dernière réalisation da calendrier de l’Avent Chouette kit, celle qui était prévue pour le 24 décembre.

Il fallait coudre quelques perles sur une fleur brodée à la machine pour la monter en broche.

Elle aurait pu orner un vêtement que je ne porterai pas demain soir.

C’est ainsi que se termine cette aventure. C’est donc le moment du bilan. Je n’ai pas fait le bocal à ingrédients pour spéculoos car cette année ne nomadant pas dans la famille je n’avais personne à qui l’offrir. J’ai suivi la recette mais n’ai pas été convaincue, les garçons non plus d’ailleurs. L’assiette de biscuits a mis un temps fou pour se vider.

De même je n’ai pas fait le sirop latté chai car je savais qu’il me resterait sur les bras.

J’ai fait tout le reste et je recommencerai. En effet, dans cette période si difficile chaque année et encore plus celle-ci, ce calendrier m’a permis de m’extraire du travail . Il m’a aussi dotée de petits cadeaux que j’aurai plaisir à offrir et de modèles réutilisables .

Attaquer janvier qui s’annonce déjà rude sans ces petits projets va être compliqué mais il n’y a pas de calendrier de l’après.

Lanarte

En fouillant dans mes réserves sans fin, j’ai trouvé un petit kit Lanarte.

Je n’ai pas souvent brodé des grilles de cette marque et j’avoue avoir trouvé la lecture difficile . Le plus perturbant fut le tri des fils.

J’ai enlevé les écritures qui alourdissaient l’ensemble à mon avis.

DSC_6548

Encore un ouvrage à transformer…

 

 

 

Sagay

L’ile au fil a lancé un appel à test pour un gilet de printemps.

Le modèle m’a tentée d’autant plus que j’avais le fil dans mes réserves. Je le voyais déjà terminé avant de l’avoir commencé.

C’est un top down avec une large bande en point de blé et le reste en jersey rayé . Les fintions se font en icord.

Il se tricote en en 3.5 donc j’ai pris dans mes réserves un écheveau de Squirrel’Yarn Noisette fing Coloris Rencontrer l’esprit de Gaïa fait pour l’Echeveau solidaire et deux écheveaux de Arcolris Yarns coloris Palvatine avec du stellina donc du ‘qui brille ‘dedans.

Comme je suis inattentive, j’ai dû défaire car je m’étais trompée dans les augmentations du col mais le modèle est vraiment bien expliqué .

Avec ses manches trois-quart et sans boutonnage, je le porte sur robe pour les instants frais.

Pao

Il modèle est maintenant en vente.

 

Souffler un peu

J’ai profité un peu du lundi de Pâques pour souffler dans le télétravail qui a envahi ma vie depuis le 16 mars.

Il me fallait quelque chose de simple. J’ai donc pris dans mon sac à main un petit ouvrage commencé lors d’une réunion le 30 août.

Ces petits ouvrages occupent mes mains et me permettent de tenir sur la longueur quand les propos durent sans raison réelle.

J’avoue y avoir retouché une fois lors d’une réunion en visio conférence depuis le confinement. Il suffisait de couper la caméra et je pouvais écouter tout en brodant un peu sans ‘risques’.

Réussir à mener à bout un ouvrage brodé pendant cette période relève de l’exploit .

DSC_6478

C’est un kit Un chat dans l’aiguille.

Je sais que que beaucoup occupent de nombreuses heures en loisirs créatifs et que des créatrices offrent des modèles gratuits .

Avoir pu m’offrir ces quelques heures de broderie m’a fait du bien et j’avoue aspirer aux vacances de la fin de la semaine pour récupérer car il faudra reprendre le télétravail ensuite.

Repos au chalet

Il y a bien  peu eu de neige cette année: juste un matin ,au réveil ,le jardin fut saupoudré de blanc pour quelques heures.

Dans le cadre de mon déstockage, j’ai ressorti en janvier des ouvrages entamés et pas terminés dont un intitulé Repos au chalet , kit Margot daté de 2005.

Je lui ai apporté quelques modifications d’autant plus nécessaires que la grille comporte des erreurs par rapport à la photographie.

DSC_6471

Il va maintenant rejoindre mon carton à dessin des ouvrages à finir.

Je profite de mon samedi de repos pour poster ce billet. J’ai hésité à ouvrir l’ordinateur car depuis une semaine je suis en confinement et en télétravail ce qui s’est traduit par cinq jours de travail intensif sur l’ordinateur dont je sors épuisée. Je sais que cela va durer longtemps , jusque début mai je pense ,et j’espère qu’avec le temps, les choses vont s’organiser de façon à ce que je retrouve une vie correcte . Depuis cinq jours, je n’ai pas touché une aiguille pour broder: soit j’ai travaillé, soit j’ai cuisiné ,soit j’ai géré du linge . Je jette un œil avec envie sur tout ce qui est proposé pour ‘occuper le temps’ que je n’ai pas par les différentes créatrices. Même lorsque je m’arrête, mon cerveau travaille voire me réveille la nuit avec des alertes ‘ne pas oublier demain’. J’ai fermé ma boite professionnelle vendredi soir avec plus de 50 courriels en attente. Il me faudra les gérer demain si je veux attaquer  lundi matin plus sereinement la deuxième semaine de confinement.