Recyclons, recyclons

Je continue mon recyclage de sacs publicitaires .

Pour celui-ci le motif était plus grand et avec une encre foncée. J’ai choisi d’assembler mes tissus en fonction de leurs tons et de leur largeur pour couvrir le motif.

DSC_6069

Et surtout j’ai joué avec les lisières comme l’avait proposé Tante Lucie . J’ai gardé la découpe à cru pour les autres tissus et les bords des lisières.

Comme les bandes de lin étaient transparentes, j’ai doublé mon montage avec une vieille taie d’oreiller et j’ai quilté à la machine le tout juste sur deux lignes horizontales afin de les maintenir bien ensemble.DSC_6067

La première photographie est plus fiable sur l’intensité des couleurs mais l’ensemble reste très doux, pastel pour cette grande poche avec juste la petite touche de vieux rouge de la lisière ‘Olympe’.

Il me plait beaucoup .

Autre vie

En rangeant mon bureau-atelier-bazar, j’ai retrouvé des sacs publicitaires. J’ai envie de les modifier afin de cacher ces publicités.

Pour les premier, le motif est assez petit. J’ai tressé des chutes de tissus

DSC_6054

et les ai collées-cousues sur un morceau de tissu d’ameublement épais ce qui permet de faire une petite poche.

DSC_6056

J’ai choisi de laisser tout à cru.

Voici donc ce sac dans cette nouvelle version.

DSC_6053

J’ai deux autres sacs dans le collimateur.

Le version grand format du sac origami

Sur ma lancée, j’ai recommencé avec la grande taille proposée par le livre.

J’ai cherché des tissus qui s’accorderaient et conviendraient à la personne pour laquelle je le faisais.

J’ai utilisé la même recette: un tissu d’ameublement qui me sert aussi pour l’anse.

DSC_6027

Et un tissu plus fin

DSC_6024

Je suis moins convaincue par ce format.

 

Une envie de couture

Et un peu de temps devant moi.

J’ai pioché dans mes nombreux livres pour extirper Sacs et accessoires d’Anne-Pia. J’ai choisi le sac origami qui me tentait depuis longtemps.

J’ai plongé dans mes réserves de tissus et voilà la version petite taille.

DSC_5960

Seule modification, je n’ai pas fixé l’anse par des œillets ; je l’ai cousue.

Il y des des explications pour une grande taille. Ce sera donc mon prochain projet et dans ma grande aventure du tri et du déstockage, je décide de garder ce livre  dont les explications sont claires.

Par la même occasion, je recharge ma réserve à cadeaux qui a bien diminué ces derniers mois .

Ah , j’ai oublié…

Il est réversible!

Sur ma lancée

J’ai choisi de réaliser un autre kits de mes réserves, cette fois un ABC collection, Les skieurs.

Le modèle n’est pas compliqué, tout est dans le tissu.

Comme j’étais moins attentive, j’ai dû défaire les coutures du tissu extérieur car il a un sens et j’avais mis un des côtés à l’envers.

J’ai aussi choisi de faire une fantaisie que j’aime, faire apparaître en haut le tissu de doublure.

Les anses tiennent avec le système des bretelles et une fois terminé, je me suis aperçue qu’elles ne tenaient pas , glissant sur le tissu.

J’ai cherché une solution et choisi de coudre des morceaux de feutrine afin d’avoir une sur-épaisseur et un tissu qui accroche. Pour accentuer l’épaisseur, je les ai remplis de chutes.

DSC_5879

J’ai bien tiré sur toutes pour vérifier qu’elles tenaient. C’est préférable car ce sac est un grand format.

DSC_5877

Pour celui-ci pas de tergiversations, je connais sa destinataire puisque j’avais acheté le kit à son intention. Elle l’aura pour Noël.

 

Sac complice Anaïs

Parce que depuis plusieurs mois la vie professionnelle me met une pression d’enfer et la vie familiale est aussi très compliquée, j’ai choisi de me donner un peu d’air,

un week-end sans travail; même si le cerveau cogite à fond.

Pour le calmer, je devais trouver un projet nécessitant une belle concentration.

J’ai choisi la couture et plus particulièrement un sac que j’ai déjà fait deux fois et que j’ai raté la deuxième fois. C’est un modèle de Tendance et Création. J’avais acheté deux kits et il m’en restait un, la deuxième version ayant été faite avec mes tissus.

Il s’appelle sac complice Anaïs et cette fois, j’ai vraiment pris mon temps et vérifié toutes les étapes.

Je l’ai molletonné en partie pour qu’il ait de la tenue mais pas trop.

DSC_5876

Le résultat est propre et me satisfait ce qui est assez rare en couture.

Je ne sais pas encore si je vais le garder ou l’offrir.