De la couleur dans ma maison

L’intérieur de ma nouvelle maison est marqué par les blancs, gris, beiges et noirs.

Lorsque j’ai évoqué ceci avec une vendeuse d’un marchand de meubles elle s’est écriée: ‘Ah oui, l’ambiance stérile’. Cela m’a confortée dans le fait que je n’aime pas du tout cette ambiance et mon mari me l’a confirmé ‘C’est ce que les clients demandent actuellement’.

Sauf que pour moi, la vie doit être colorée, joyeuse, dynamique. Il y a suffisamment de négatif autour de soi pour ne pas en ajouter chez soi.

Continuer à lire … « De la couleur dans ma maison »
Publicité

La dernière pour cet été

Il y a deux étés, j’ai cousu cette robe. C’est un modèle Fier comme un paon.

J’étais assez perplexe tant sur la forme que la matière mais en fait je la porte beaucoup quand il fait chaud.

J’ai donc décidé de la refaire.

Au début de l’été , j’ai fait l’inventaire des tissus dont je disposais afin de rien acheter. De même, j’ai inventorié mes bobines de fil afin de faire des couples.

Le lin rouge ayant trouvé une fil rouge assez proche, c’est cette combinaison que j’ai choisie.

Ce lin est beaucoup plus fin que celui de la robe précédente et sera parfait pour les grandes chaleurs.

Le dos est toujours en V.

Je ne la porterai pas cette année mais je pense que je serai ravie de la retrouver l’été prochain.

Eté pour lequel j’ai déjà de nombreux projets de couture maintenant que mes tissus sont lavés, rangés, classés par dimension et par matière.

Puisque la MAC est sortie

Et maintenant que je me sis refait la main, je peux passer à des projets plus ambitieux.

L’an passé j’ai cousu cette robe de la marque Fier comme un Paon qui malheureusement n’existe plus.

Elle est en gaze de coton et j’ai beaucoup de plaisir à la porter surtout quand il fait chaud.

J’ai cherché dans mes réserves de tissus et j’ai trouvé du lin.

Comme il est assez épais, cette version sera pour quand il fait plus frais.

Je regrette sincèrement que cette marque ait cessé. J’avais prévu d’acheter d’autres modèles pour coudre cet été car ils me vont bien.

Heureusement, j’ai cousu d’autres modèles de cette marque. j’ai trouvé aussi dans ma réserve un lin plus fin. Je vais donc tenter un modèle que j’ai fait en double gaze de coton il y a deux ans.

Enfin

Je me suis lancée dans le maxi cabas de plage à partir de la broderie

J’ai pioché dans mes restes de tissus pour le dos , le devant et les anses, les côtés, la doublure. J’ai fait des poches intérieures avec les bas de jambes d’un vieux pantalon en lin.

Comme la broderie est très grande et que je ne voulais pas voir les rayures du tissu à travers, je l’ai doublée avec un vieux drap et j’en ai fait une maxi poche extérieure.

J’ai renforcé le fond avec un matériau fait pour , lavable ,que j’avais aussi dans mes réserves.

Et voilà un très grand Cabas dont je n’ai aucune utilité.

Sur ma lancée

J’ai continué avec Le Fil de l’Hyères et le lin avec la couture d’un sac.

En effet j’ai encore un broderie grand format à finir en cabas donc il faut que je me refasse la main.

J’ai choisi ce modèle car le tissu m’intriguait. C’est du lin froissé et en fait il est très lourd et difficile à coudre.

Il est entièrement doublé de lin clair et la fermeture avec des bobines en bois en fait un joli cadeau pour une couturière ou une brodeuse.

Maintenant il me faut trouver un carton pour l’expédier à sa destinataire.

Une petite décoration

Fin octobre je vais habiter une nouvelle maison, beaucoup plus petite et très différente, dans une nouvelle ville.

C’est la maison ‘d’après les enfants ‘ puisque chacun s’en est allé. Donc j’ai envie de modifier ma décoration .

Il me faut énormément de temps pour décorer l’espace dans lequel je vis. Je peux rester dix ans sans rien mettre ou très peu .

Cette nouvelle maison est neuve avec des murs blancs et des éclairages intégrés au plafond. Elle est de plain-pied, entourée d’arbres. Je vais devoir m’habituer à l’éclairage, à l’environnement, à l’orientation.

Donc pour me préparer à cette nouvelle maison j’ai juste cousu un petit cœur en lin.

C’est un modèle Au fil de l’Hyères que j’aime pour sa sobriété.

Porte-cartes

Pour faire plaisir à mon fils ainé qui a qualifié mon sac à main de ‘valise’, j’ai acheté une pochette pour sortir le soir.

Il est nécessaire d’avoir sur soi un minimum dont des papiers d’identité, la carte bancaire , c’est pourquoi un porte-cartes est indispensable.

C’était la finition proposée pour cette broderie.

J’avais du molleton dans mes réserves et du scratch qui se colle car la pression conseillée ne me semblait pas le plus pratique pour ouvrir un porte-cartes.

Mes finitions dont les angles ne sont pas parfaits .

La MAC que j’ai en vacances n’est pas aussi performante que celle de la maison mais le résultat convient parfaitement à l’usage initialement prévu.

Me voici dotée d’un joli objet utile. C’est parfait.

J’adore avoir de jolis objets dans mon quotidien, ça le rend plus beau.

Coeur bleu

Avec lui la difficulté croît par rapport au coussin.

C’est un pochon qui est proposé.

Cela demande plus d’attention entre la doublure, le passage de la cordelette et un petit détail qui encadre la broderie.

Comme souvent avec mes pochons et sacs doublés, j’ai choisi de faire déborder la doublure à l’extérieur pour en profiter.

Je n’en ai pas vraiment besoin mais je crois que je vais le garder pour moi.

J’ai sorti la Mac

Pour faire les finitions des broderies.

J’ai commencé par l’ensemble de cœurs de couleur saumon.

Comme il était proposé dans le kit, j’ai fait une finition en coussin.

Le rembourrage est de la récupération d’un traversin puisque c’est un objet de lit qui ne sert plus aujourd’hui, remplacé par des coussins.

Voilà, mon premier cadeau de Noël est terminé.

Pochette de brodeuse

J’ai brodé une grille dans le cadre d’un sal sur le forum des Piquées du fil.

Je la trouvais parfaite pour faire une pochette de brodeuse.

Je me suis inspirée d’un modèle Chouette Kit de cet été que j’ai adapté à ma grille.

J’ai utilisé en fond un tissu Bouchara et pour les différentes poches un tissu de drap que j’ai depuis des années. J’ai ajouté un morceau de feutrine pour faire un pique aiguilles.

Elle se ferme enroulée par un ruban de récupération.

Je l’ai offerte dans le cadre d’un échange sur le forum DMC avec d’autres petites choses faites main dont un tawashi, une bougie, un pochon et un châle mais j’ai oublié de faire les photos…