Tentative

En fin d’année, les mains me démangent pour fabriquer des cartes et j’ai envie d’essayer des techniques que je ne connais pas ou ne maîtrise pas.

L’an passé j’ai essayé avec plus ou moins de bonheur, plutôt moins, les cartes pop ups et cette année les cartes D.

J’ai acheté du matériel, lu les notices et … je n’ai rien compris.

J’ai donc essayé et me suis rendue à l’évidence, rien n’allait.

Du coup, j’ai bidouillé et d’une carte 3D, j’en ai fait trois 2D.

C’est fou comme le papier que je noircis ou rougis à longueur de temps pour mon travail peu m’échapper dès qu’il s’agit de loisirs.

Publicités

Recyclage de chutes

Je ne suis pas douée en patch mais je me suis laissée convaincre par Laurence.

Si j’ai beaucoup contourné la difficulté en faisant le fond en grand morceaux, en brodant le tronc de l’arbre au lieu de le faire en appliqué, il fut un moment où j’ai bien dû me décider à préparer les tissus pour les feuilles.

Continuer à lire … « Recyclage de chutes »

Petits bricolages

Cet été je n’ai pas pu me gaver de loisirs créatifs comme les années précédentes. Je n’ai pu leur consacrer que des instants volés.

Le papier n’a donc pas tenu une grande place. Pas de cartes réfléchies et élaborées, juste quelques petites choses faites en deux courts moments de deux après-midis.

La première est toute en recyclage

DSC_4319

Les suivantes sont faites à partir de papiers et d’un modèle d’enveloppe offerts par le magazine Flow dans de vieux numéros.

J’ai commencé par faire les enveloppes

IMG_0796

puis avec les chutes de papier, j’ai fait des minis-cartes à glisser dans les enveloppes.

IMG_0797

J’ai été frustrée de ne pouvoir faire plus alors j’ai soigné le choix de mes timbres et j’ai choisi d’écrire les adresses sur des étiquettes scolaires.

Espérons que l’été prochain sera plus créatif!

 

Pâques

Aller passer la journée avec des personnes âgées pour lesquelles cette journée, cette fête  a une vraie signification.

Apporter le repas pour faire ‘comme au restaurant’ mais à la maison.

Se mettre au service, à l’écoute , à l’accompagnement.

Ne  pas oublier les chocolats.

J’ai cherché rapidement comment les présenter et j’ai trouvé des cornets à faire chez Artlex. Même si le lapin n’ a pas de sens pour ces personnes peu accoutumées à la culture d’Europe Centrale, j’ai jeté mon dévolu sur cette solution , la plus facile pour moi.

J’ai donc formé les cornets  avec , comme toujours la maladresse de mes mains tremblantes dès qu’il faut manier la colle.

DSC_3950

Contrairement à ce que propose la créatrice, je n’ai pas découpé les oreilles afin de m’en servir pour fermer les cornets garnis de chocolats.

DSC_3953

Je les ai déposés dans les assiettes avant le repas et ils ont eu un franc succès.