Voilà c’est la fin

Me voilà arrivée au bout des pelotes qui m’ont été offertes.

J’ai décidé d’utiliser les dernières pelotes entières jaunes et surtout tous les restes des précédentes.

Continuer à lire … « Voilà c’est la fin »

Long terme

Il m’aura fallu onze mois pour terminer cette jupe.

Il ne manquait rien d’extraordinaire, juste il fallait faire l’ourlet et coudre un bouton.

Le problème est que je l’avais commencée pendant els vacances estivales et ensuite ce fut le grand n’importe quoi professionnel.

Manque de courage, manque d’envie puis la machine à coudre qui m’accompagnait depuis 25 ans a rendu l’âme. Tout se liguait contre cette jupe.

Le nouvel été est arrivé et j’ai envoyé baladé le professionnel. Je suis passée d’attentiste à résignée et de résignée à ‘j’en foutiste’. Trop c’est trop.

Alors maladroitement, j’ai repris cette jupe. J’ai trouvé un bouton dans mes réserves.

Puis j’ai fait l’ourlet. J’ai essayé le pied pour roulet invisible. Je ne suis pas pleinement satisfaite même après plusieurs essais. Le tissu est difficile. Il vient de Louis Antoinette qui n’existe plus. Il est épais et élasthane.

Je vais voir s’il se place mieux après lavage. Sinon, il est possible que je choisisse de le faire à la main pour un résultat qui me plaira plus.

Quant au patron, j’avoue que je ne sais plus après un an de quoi il s’agissait.

Serviette d’invité

Je continue la parure de bain que je veux offrir pour Noël.

Pour la serviette d’invité, j’ai choisi un des frises d’un kit de Bleu de chine qui n’existe plus. Actuellement, je brode le matin au petit déjeuner sans savoir comment ma journée du travail va se dérouler. Incertitude quotidienne qui m’a bloqué le dos. Et oui! J’en ai plein le dos de ces incertitudes permanentes depuis deux ans. J’espère que septembre apportera un peu de banalité à ma vie pour que je puisse me poser et ne pas être continuellement dans l’attente et l’impromptu.

Donc au bout de quelques jours, je me suis aperçue que le contraste chromatique du vert clair ne me plaisait pas. J’étais trop avancée alors je suis allée au bout. Je ne comprends pas car les autres verts sont en harmonie et les violets aussi.

J’ai souligné les fleurs pour qu’elles ressortent.

Je vais essayer de faire mieux pour le drap de bain qui est la pièce majeure.

Grand cabas de plage

En ces semaines d’incertitude où je ne sais pas comment s’organisera ma journée du lendemain, il me faut des projets sans réflexion.

Sur Instagram était organisé un cal pour faire un cabas en granny. J’avais du fil à déstocker ,c’est donc sur ce projet que j’ai jeté mon dévolu.

Faire des grannys, les assembler au fur et à mesure afin de ne pas avoir de couture puis finir par des anses improvisées.

J’ai utilisé neuf pelotes.

Le cabas est énorme puisqu’il fait plus qu’un tiers de la table de pique -nique; du coup j’ai abandonné le projet de le doubler. Ainsi une mère de famille pourra emporter ce dont elle a besoin sur la plage ou au parc avec de jeunes enfants.

Il ne le reste qu’à trouver une destinataire.

J’ai encore quelques pelotes de ce fil . Je dois pouvoir faire un pochon.

Affaire à suivre…

Serviette de toilette

Je poursuis la broderie de la parure de bain que je veux offrir à Noël.

J’en ai profité pour terminer la grille Fleurs et papillons de DMC . J’aurai fait tous les motifs dont certains deux fois.

Maintenant j’en suis lassée. Il va falloir que je trouve autre chose pour la serviette d’invité et le drap de bain. Je vais fouiller dans tout ce que j’ai acheté il y a des années et jamais brodé.

Châle Odile

Sur Instagram, Sabine Falgari a lancé un appel pour tester un châle. Il fallait utiliser deux matières différentes dont du mohair et il me restait une pelote d’un projet différent. En plus j’ai commencé mes cadeaux de Noël car si 2021 continue à être une année de tempête comme je l’avais prévu en juillet dernier, mieux vaut que je prenne de l’avance.

Rien de compliqué dans le modèle où sont alterné les deux fils et des points simples.

J’ai utilisé une pelote Mariette de Maille Name is et une de Lana Grossa Meilenweit Tweed avec des aiguilles 3.5.

J’ai aimé ce contraste mohair/tweed.

Et voilà un cadeau pour ma hotte.

Le modèle est maintenant disponible sur Ravelry et il est gratuit.

Frise fleurie

J’ai commencé à broder une nouvelle parure de bain, toujours pour offrir.

Cette fois ,elle est pour un jardinier amoureux de la nature.

J’ai commencé par le gant avec une bande fleurie tirée de la même grille DMC que la parure précédente. Je crois que je vais au final en broder tous les motifs .

Au verso, j’ai fait la même frise en miroir.

Cette éponge est plus qualitative que la précédente donc la bande à broder est plus dense ce qui rend ma broderie plus difficile.

Maintenant, je vais attaquer la serviette de toilette.

Drap de bain au jardin

Après la serviette d’invité et la serviette de toilette, j’ai poursuivi la broderie de ma parure de bain avec le drap de bain.

C’est un gros morceau qui m’a demandé beaucoup de temps surtout qu’avec les confinements depuis l’automne j ‘ai perdu la motivation, l’envie. Elle m’est revenue avec le printemps et un peu plus de luminosité.

Il m’a aussi fallu faire appel à la générosité des copinettes car pendant la fermeture des merceries, je suis tombée en panne de fil pour finir une des fleurs.

Voici le résultat de ce jeu de patience.

Il y a de multiples détails qui ne se voient pas de si loin comme des points de nœud, du surlignage.

Je suis contente d’avoir terminé. Je dois l’offrir en novembre donc je suis largement dans les temps.

Maintenant il me faut attaquer une autre parure à offrir en février prochain.