Le grand saut

J’ai fait le grand saut dans les robes un peu plus travaillées que celles que j’ai faites ces dernières années souvent à partir de patrons japonais.

Toutes ont une coupe ne nécessitant pas de glissière .

Cette année j’ai décidé d’aller plus loin . Le premier projet que j’ai entrepris, Demoiselle de Louis et Antoinette,  tombe mal et je dois le reprendre. Vous ne le verrez donc pas aujourd’hui.

Je vais vous montrer un kit Églantine et Zoé. La particularité de ce kit est que les pièces sont déjà coupées et marquées pour les pinces, les plis. C’est donc assez facile à réaliser et surtout très valorisant par exemple quand le raccord pli- pince se fait tout seul entre le haut et la jupe.

DSC_4245

Seules les manches m’ont posé problème avec des histoires d’embu et de biais

DSC_4248

Heureusement il y a des tutoriels en images en ligne. Il y en a deux: un pour le kit et un pour le patron. C’est celui-ci le plus clair.

Biensur j’ai galéré avec la glissière et j’ai dû défaire car je l’avais tellement cachée que je ne pouvais l’ouvrir.

DSC_4246

Et voilà ma robe Toupie en Liberty qui tombe impeccablement . De devant:

DSC_4242

Bon mon repassage n’est pas parfait De dos:

DSC_4243

J’en suis ravie! Je n’ai pas le patron mais ce n’est pas grave car je peux toujours l’acheter si l’envie m’en prend et puis je n’aime pas faire deux fois la même chose.

 

Publicités

Auteur : chezlibellulesite

Les activités manuelles me permettent de gérer mon hyper activité et le stress de la vie de tous les jours.Alors je bricole.

11 réflexions sur « Le grand saut »

Les commentaires sont fermés.