Second cabas

Second sac inspiré du livre que j’ai évoqué dans ma note précédente et toujours de mauvaises surprises dans les explications.

Certaines créatrices pensent que les activités manuelles sont intuitives. Eh bien non, ni en couture, ni en tricot ni en quoique ce soit l’intuition n’est là. Il faut des explications, simples, claires. Sinon la débutante se perd. Et la non débutante qui suit les explications sans réfléchir se trouve perplexe.

C’est ainsi que j’ai coupé les poches et les ai cousues comme indiqué

DSC_3971

Mon sac est  donc doté de deux poches de 30 cm de large sur 12 de haut. Pourquoi? Bien entendu elles béent donc je les ai cousues aux deux-tiers pour que cela bée moins et devienne utile et utilisable. En effet si on met quelque chose dans une poche c’est pour le retrouver et non devoir fouiller le fond du sac car c’est tombé au premier mouvement.

Pour le reste, je n’ai eu aucune difficulté. Cette fois ce cabas est un plus grand mais avec des anses plus petites.

J’ai ajouté ma touche personnelle en surpiquant les deux tissus pour qu’ils se tiennent ensemble  et comme pour le précédent, j’ai fixé à points cachés les deux tissus  au niveau des angles en bas afin que la doublure reste bien en place.

DSC_3969

Les deux tissus viennent de chez Eurodif mais il me reste très peu de celui de l’extérieur. Mon déstockage se poursuit donc.

Je vais ranger ce livre et passer à des projets couture plus ambitieux. Je piocherai de nouveau  des idées  dedans car il y en a beaucoup mais je réfléchirai avant toute réalisation pour ne pas avoir de déconvenues.

Publicités

Auteur : chezlibellulesite

Les activités manuelles me permettent de gérer mon hyper activité et le stress de la vie de tous les jours.Alors je bricole.

16 réflexions sur « Second cabas »

  1. Grrrrrr ces explications qui n’en sont pas !! Je viens aussi de galérer en faisant un kit d’une boîte en carton … Galère quand tu nous tiens …
    Le principal est que ton sac puisse servir, et tu sembles avoir trouvé la parade 🙂
    Douce journée

    Aimé par 1 personne

  2. Je comprends ta déception ! Il y a quelques années j’ai acheté un kit pour faire un sac japonais , les explications étaient en anglais traduites du japonais, j’arrive en général à me débrouiller en anglais mais là j’ai été obligée de renoncer car c’était illisible !!

    Aimé par 1 personne

  3. C’est vrai que les explications ne sont pas toujours limpides. Je me souviens avoir passer des heures sur le tuto de mon premier châle dentelle… Tu as bien fait de coudre les poches un peu plus. Ce sac est bien joli !

    Aimé par 1 personne

  4. coucou ma belle
    depuis 1 mois que j’étais sans internet, je répond donc avec grand plaisir a ta note
    je suis d’accord avec toi que c’est c….. que les explications ne soient pas abouties !
    d’autant plus que tu paies pour avoir tout ce qu’il faut pour te faire un joli sac
    mon conseil serait que comme en cuisine : tu lis tout en reprenant bien les détails
    les poches , effectivement je trouve qu’il y a un souci
    pas en largeur, mais en profondeur , quelques cm de + serait bien mais surtout
    faire un pli creux au centre et au milieu la couture pour que ça ne baille pas
    l’idéal , perso c’est de faire une bande plus large que la largeur du sac , faire des petits plis plats et piquer a la perpendiculaire en fonction de ce que l’on veut mettre
    des bisous

    Aimé par 1 personne

  5. re-ma pomme !
    j’ai oublié de préciser que la poche expliquée dans ton livre est plate
    hors un tél , clé , porte monnaie etc , ce n’est pas plat , donc il faut donner du volume aux poches d’où l’intérêt de faire des plis
    bon , je te laisse tranquille !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Aimé par 1 personne

  6. C’est détestable pour les débutants et elles risquent de ne plus prendre de plaisir à coudre. Heureusement que toi tu sais te retourner pour pouvoir faire quelque chose de beau er utile
    Bzz

    J'aime

Les commentaires sont fermés.