Le châle Pieris

Est une autre des pièces de l’ebook Terroir  de Solène Leroux consacré aux fils naturels.

C’est lui que j’ai fait après le béret et l’écharpe.

Cette fois j’ai aussi choisi un fil naturel Texinat’ de Aux fils des saisons teint avec une plante, la tanaisie.

C’est un châle très spacieux

DSC_6170

avec un motif répété une fois et une finition en icord.

DSC_6172

Le fil est rugueux et fragile. Il m’a fallu deux écheveaux et si dans le premier le fil ne s’est rompu qu’une fois, dans le second ce fut beaucoup plus sans que je comprenne pourquoi. Peut-être la fibre est-elle trop courte?

DSC_6164

J’ai pris des aiguilles du 4 pour avoir plus de souplesse.

DSC_6168

Ce modèle est maintenant en vente soit dans l’ebook soit en individuel et comme toujours avec cette créatrice, il est très bien expliqué.

Milo version 2019

Lorsque Christine a lancé un appel pour la nouvelle version  de Milo, j’ai répondu tout de suite. Je gardais un bon souvenir de la première version que j’avais faite en taille 2 ans et je n’avais pas de tricot en cours.

Je n’avais pas envie de faire une taille précise alors je lui ai demandé pour quel modèle il lui manquait une testeuse: 8 ans à manches courtes avec col ouvert.

J’ai donc opté pour le coton et ai trouvé dans mes réserves du Fine Milk Cotton de Rowan avec le quel j’ai obtenu le bon échantillon. Il m’ a fallu 699 m.

On retrouve les jolis détails de Milo avec les jeux de côtes, la poche .

Les seules coutures sont  celles de la poche et des boutons.

Comme cela donnait une encolure  très large de type marinière, Christine l’a modifiée pour la version finale en déplaçant les boutonnières et en ajoutant une . J’ai donc défait les manches et l’encolure du dos pour rajouter une boutonnière.J’ai eu des difficultés avec mon fil de coton qui détricoté après blocage ne rendait pas bien. Heureusement j’ai fini par trouver une pelote neuve.

Ces multiples essais m’ont aussi permis de constater le rôle de aiguilles. J’avais commencé avec des aiguilles différentes de celles du corps et le rendu ne me convenait pas. J’ai donc de nouveau défait les manches pour les faire avec les mêmes aiguilles.

Le modèle est maintenant en vente avec toutes les versions. C’est vraiment un chouette modèle estival .

Recyclons, recyclons

Je continue mon recyclage de sacs publicitaires .

Pour celui-ci le motif était plus grand et avec une encre foncée. J’ai choisi d’assembler mes tissus en fonction de leurs tons et de leur largeur pour couvrir le motif.

DSC_6069

Et surtout j’ai joué avec les lisières comme l’avait proposé Tante Lucie . J’ai gardé la découpe à cru pour les autres tissus et les bords des lisières.

Comme les bandes de lin étaient transparentes, j’ai doublé mon montage avec une vieille taie d’oreiller et j’ai quilté à la machine le tout juste sur deux lignes horizontales afin de les maintenir bien ensemble.DSC_6067

La première photographie est plus fiable sur l’intensité des couleurs mais l’ensemble reste très doux, pastel pour cette grande poche avec juste la petite touche de vieux rouge de la lisière ‘Olympe’.

Il me plait beaucoup .

Le béret Onion Johnnies

Un test rapide pour Solène Leroux.

Le plus difficile fut de choisir le fil. Après de nombreux essais, j’ai jeté mon dévolu sur un reste de Kid Classic de Rowan avec lequel j’ai eu le bon échantillon . Armée de mon aiguille circulaire du 5 , je suis partie.

DSC_5974

Le chic du modèle est la torsade unique qu’elle a aussi travaillé pour les diminutions afin qu’elle se fonde dans celles-ci.

DSC_5971

Le modèle est maintenant en vente soit seul soit dans le livret dédié aux laines rustiques.

Écharpe Gothique Fleuri

Je me suis lancée dans un test proposé par Solène Leroux. Elle a sorti un livret de plusieurs accessoires. Après le béret, j’ai commencé l’écharpe. Conçue avant   l’incendie de Notre-Dame de Paris , elle est totalement dans l’esprit.

C’est un très joli point mais qui a nécessité toute mon attention.

DSC_6038

Je l’avais commencée avec un autre fil mais j’ai changé quand Solène a expliqué qu’elle avait conçu sa collection avec des fils rustiques.

J’ai donc défait ce que j’avais commencé et suis allée chercher dans mes réserves deux écheveaux des Laines de Saisons, Méchinat pure laine teinte en Garance donc avec une plante naturelle.C’est un vrai fil rustique très joli avec un toucher un peu rugueux. J’ai choisi des aiguilles en bambou ce qui n’était pas une bonne idée car ce fil glissait mal avec ces aiguilles. La prochaine fois que je travaillerai ce type de fil, j’essaierai des aiguilles en métal ou en bois de rose plus lisse.

Je l’ai travaillé avec des aiguilles du 5 pour avoir le bon échantillon et donner de la souplesse au fil. Voici le résultat.

DSC_6036

Cette écharpe est sortie dans le même livret que ce béret mais on peut acheter les patrons séparément.

DSC_6040

Je referai bien le béret dans le même fil car il m’en reste et cela ferait un bel ensemble.

Je vais réfléchir car les températures ne me donnent plus envie de tricoter ce type de fils.

 

Noël en mai

Je continue mes réalisations pour le mois fou, celui où il y a tant à faire et où le temps semble fuir.

Cette fois j’ai changé de créatrice mais je continue mes déstockage.

C’est un kit Mme La fée qui comprend quatre modèles. J’en ai déjà fait un il y a quelques mois

DSC_4741

Il m’en reste trois. Voici le premier

DSC_6018

Le tissu de derrière vient de mes réserves et le rembourrage est un collant troué.