Sponsored Post Learn from the experts: Create a successful blog with our brand new courseThe WordPress.com Blog

Are you new to blogging, and do you want step-by-step guidance on how to publish and grow your blog? Learn more about our new Blogging for Beginners course and get 50% off through December 10th.

WordPress.com is excited to announce our newest offering: a course just for beginning bloggers where you’ll learn everything you need to know about blogging from the most trusted experts in the industry. We have helped millions of blogs get up and running, we know what works, and we want you to to know everything we know. This course provides all the fundamental skills and inspiration you need to get your blog started, an interactive community forum, and content updated annually.

Finir des pelotes

Pour alléger le placard, et surtout faire plaisir.

J’ai entrepris de trier un peu pendant Noël puisque je ne pouvais me déplacer ni pour aller voir mes fils ni pour aller voir mes parents. J’ai donc classer les pelotes entamées à peu près par taille de fil mais surtout par couleur. Je me suis retrouvée par beaucoup de marrons différents. Alors j’ai entrepris de crocheter un châle pour une copinette qui fait des merveilles avec de la terre , la transformant en poterie et rakus.

Je suis totalement admirative.

Alors j’ai utilisé mon crochet 3.5, un modèle de Kirsten Bishop, Klaziena.

Et voilà

Il ne me reste plus qu’à lui envoyer, en espérant qu’il lui plaira.

Un peu de broderie pour changer

En cette année si difficile professionnellement, je n’ai que eu de temps à consacrer à mes loisirs créatifs demandant de l’attention. Le tricot est mécanique donc je peux le faire le soir sans réfléchir avant de m’écrouler , mais ce n’est pas possible pour la broderie.

Depuis des années j’avais un rituel de broderie au petit déjeuner histoire de commencer la journée sereinement. Depuis plus d’un an , il a laissé place au travail. Fin février, j’ai décidé que cela devait cesser.

Etant dans l’impossibilité d’envisager un projet demandant de la réflexion, j’ai pioché dans mes encours.

Celui que je viens de terminer date de 2000. C’est le Paysage d’hiver n°1 de DMC. Je l’ai un peu modifié en ôtant ce qui me semblait inutile. Les multiples verts des sapins m’ont à la fois agacée et obligée à me concentrer donc à ne penser à rien. Ce qui est indispensable pour tenir le coup, aller de l’avant et affronter les chausse-trappes qui s’ouvrent sans prévenir depuis plus d’un an .

Je vais vite le terminer en coussin pour l’hiver prochain en recyclant une vieille chemise de mon mari.

Plumette

Avec le printemps, on a envie de douceur, de légèreté , de couleurs tendres mais les matins peuvent être encore bien frais.

Le test que je viens de finir pour Anais Louve Design est parfait.

Il est de grande envergure,

léger grâce au tricot en déjaugé c’est-à-dire avec des aiguilles 5.5 au lieu de 3 ou 3.5. Le fil Plume de Eline et laines est doux mais pas trop chaud en bébé alpaga, coton et laine.

Et voilà un nouveau châle doudou pour cette saison.

Le modèle est maintenant en vente.

Haddock

Tricoter pour les garçons c’est s’adapter au style de chacun. Pour le dernier, c’est le style marin sinon rien.

Quand Mauricette C a proposé un test intitulé Haddock, cela ne pouvait que me convenir. J’ai postulé et pour la première fois, elle m’a accepté. j’ai choisi le fil qu’elle préconisait, Ouessant 50 de Bouclelaine qui rappelle vraiment le fil des pulls traditionnels du bord de mer sauf qu’après un premier lavage, il ne pique pas!

Le modèle est simple, très bien construit.

J’ai juste moins serré les côtes de bas du corps à la demande du destinataire.

Bref, de nouveau un test pour homme satisfaisant.

Il me reste un garçon à pourvoir.

Feiyu

Ma garde robe étant bien garnie en pull divers, j’ai décidé de tricoter pour les garçons.

Aussi quand une créatrice lance un appel à test pour un modèle masculin, je postule. Comme ils ont des goûts différents j’ai une grande diversité de choix de modèles.

Cette fois, c’est Xiaowei qui a proposé un gilet avec un joli motif.

J’ai de nouveau choisi un fil rustique , celui de Petit grain.

Le plus difficile fut de trouver les boutons. Sur les conseils de Xiaowei et après avoir cherché vainement ici, je les ai achetés chez Rascol. Le problème des tons m’a obligé à acheter plusieurs modèles afin d’être sûre d’en avoir un qui aille.

Le mannequin n’est pas le destinataire . J’espère qu’il lui ira !

Anouchka

Quand Wouimardis a proposé ce pull au test, elle l’avait tricoté en rouge dans l’esprit d’une blouse d’Europe centrale. Moi je l’ai imaginé dans des couleurs de terre, couleurs certainement plus proches de ce que portaient les personnes en dehors des jours de fête.

Il se tricote avec deux fils ensemble, un fil mohair et un fil lace. Pour le mohair, j’en avais en stock de Maille name is en noir. Trop fin pour être tricoté seul, il convenait parfaitement au projet, mais avec quoi l’associer? j’ai choisi un fil naturel de chez Toisons Bretonnes. J’ai hésité entre marron et gris 2:2 mais j’ai eu peur que celui-ci ne contraste trop avec le noir. C’est donc le marron que j’ai commandé et j’ai été surprise car en tricotant, il a pris le pas sur le noir.

Comme toujours avec Christine, il y a les détails qui changent tout. Les bordures sont faites avec deux fils lace et sans mohair.

Le col a des noppes

et le bas est resserré par un cordon terminé par des pompons. J’en ai réussi un et raté l’autre. Je n’aime pas les pompons.

Et voilà. Je suis ravie de mon nouveau pull de week-end. Chaud et confortable.

Le modèle est maintenant en vente.

Véra

Je continue à m’occuper en tricotant les projets des box de l’Echeveau solidaire.

Cette fois, patron et fils étaient dans la box de Noël.

Le patron est Véra de Melle Petronille. Il a l’avantage d’utiliser les deux écheveaux . Il se tricote en déjaugé pour l’un des deux fils.

J’ai du m’armer de patience et attention pour la dentelle de la bordure dont pas un rang n’est pareil donc on ne peut la mémoriser. Cela me conforte dans l’idée que je n’aime pas tricoter ce type de dentelle.

Et me voilà avec un nouveau châle tout doux et chaud.

Je n’avais jamais tricoté de modèle de cette créatrice. C’est une jolie découverte.

Tour de cou doudou

En mal d’envie précise de projet tricot, j’ai pioché dans mes stocks et ai sorti un écheveau de fil bouclette coloris Terre-Mère de l’Echeveau solidaire.

Il était dans une pochette surprise pour réaliser le châle Ursa Major de The Banian Tree.

Et voilà comment un projet simple pour me vider la tête est devenu une galère.

Tout d’abord, mettre cet écheveau en pelote fut un vrai problème car les petites bouclettes s’accrochent entre elles. Ensuite , le fil devait être doublé. Puis le tout est difficile à tricoter. Enfin , je n’ai pas tout compris à la construction du modèle donc j’ai dû défaire. heureusement, cela se détricote très bien.

J’ai donc décidé de faire à mon idée en restant dans l’esprit du modèle. J’ai omis les franges car avec ma mini taille ce n’est pas une bonne idée.

Le résultat est chaud, léger et doux .