à la Une

Broderie de déménagement

Déménager , c’est mettre en carton pour longtemps mai aussi longtemps en avance.

Est arrivé un moment où l’essentiel de mes affaires étant enfermées, il ne me restait sous la main que ce qui ne l’était pas encore dont ce semi-kit des Brodeuses parisiennes acheté il y a des lustres.

Continuer à lire … « Broderie de déménagement »
Publicité

Aqua

Cordelia Vor a lancé un test de châle nommé Aqua . Je me suis inscrite à cause du nom et surtout parce que j’avais le fil qui devait correspondre.

C’est un modèle avec des alternances de points et de couleurs mais une est récurrente ce qui forme des lignes. Or j’avais dans mes réserves des écheveaux Squirrel Yarn appelés Rencontrer l’esprit de Gaïa faits pour l’Echeveau solidaire dont un gradient dont je ne savais que faire. Toutes mes tentatives s’était soldées par un détricotage. J’ai eu envie de l’utiliser pour les rayures afin de créer une harmonie avec le tout.

Et voilà

Cela donne un joli châle pimpant pour le printemps.

Le modèle est maintenant en vente et les testeuses ont fait des versions très différentes en fonction des fils choisis.

C’est avec les restes de fil de ce projet que j’ai fait le précédent.

Dernière création auxerroise

C’est avec cette création que je tourne la page de ma vie auxerroise. Je dis au revoir à trente ans dans la même ville et 27 ans dans la même maison pour reprendre mes errances avec un quatorzième déménagement.

Pendant que je finissais mes cartons j’ai décidé de faire ce gilet qui me tentait depuis plusieurs années. Je le voyais associé à un jeans et un tee-shirt blanc pour une journée de week-end de printemps détendue.

Le modèle est simple et très bien expliqué. J’ai juste fait la taille au dessus de la mienne pour qu’il soir moins ajusté.

J’ai utilisé la fin de mes fils Squirrel Yarn et un écheveau de AroIris Yarn pour le contraste. Ainsi j’ai poursuivi mon déstockage.

Il n’est plus de saison mais représente une nouvelle vie, celle d’après les enfants, joyeuse et dynamique.

Varda

Il y a plusieurs années, j’ai tricoté un modèle de Kim Hargreaves que j’aimais beaucoup; mais j’ai perdu du poids donc je me sentais mal à l’aise maintenant.

Le fil en Pima cotton de Rowan me plaisait toujours autant alors j’ai décidé de le détricoté pour en faire autre chose. Cordelia Vor a alors proposé un test et m’a autorisé de la faire à manches courtes. Cette créatrice est très inventive dans les détails que ce soit les augmentations, les raglans, le cintrage.

Bref tout ce que j’aime .

La seule modification que j’ai apportée est de le raccourcir de la hauteur des côtes afin qu’il soit à ma taille qui est petite.

Je suis absolument ravie de ce recyclage.

Le modèle est maintenant en vente avec les explications en fingering, DK et worsted, de quoi l’adapter à toutes vos envies. Ma version est en DK.

Calendrier de l’Avent

Tous les ans j’ai envie de faire un ou plusieurs calendriers de l’Avent proposés par des créatrices, mais rapidement je ne suis plus le rythme faute de temps et de motivation.

En cette année exceptionnelle, je vais essayer d’aller au bout.

J’ai jeté mon dévolu sur celui de Sophie Broderie. Il y a deux versions une simple et une avec des embellissements. J’ai choisi la simple.

Mes supports ont été découpés il y a plusieurs années pour un calendrier Quiltmania. Ce sont des restes de vieux draps ou des chutes de lin de projets terminés. Les fils sont aussi des restes. Je poursuis mon déstockage.

Voici mes trois premiers motifs

Ma broderie est maladroite, elle manque de régularité. C’est fou la rapidité à laquelle on perd le geste. En revanche pour l’instant je ne maudis pas les fils métalliques . C’est déjà ça!

Kal estival de Vortricot

Cordelia a proposé cet été un kal pour faire un châle qu’elle a appelé Diamonds.

Je l’avais testé avant.

Il s’agit qu’une succession de bandes de points différents avec des augmentations à la fin de chaque bande sauf la dernière. On pouvait le faire en monochrome ou en multicolore avec des aiguilles 5.5.

Mon amie d’enfance est toujours friande de châles et m’avait donné ses réserves de mohair et soie de marques différentes. Comme aucune n’avait la quantité suffisante, j’ai choisi le version multicolore.

J’ai juste eu le temps de prendre une photographie avant qu’elle ne l’emporte sans que j’ai eu le temps de faire le moindre blocage.

Couverture Petit Prince

Bergers Cathares sort régulièrement des modèles que je teste parfois.

Je suis une testeuse qui a besoin de comprendre le modèle avant de commencer, qui a besoin de visualiser.

J’ai aussi besoin d’avoir des explications précises.

C’est à cause de toutes mes questions que Marielle Chautard m’ a demandé de tester cette couverture alors que le modèle est déjà sorti.

Et des questions il y en a eu. J’ai aussi beaucoup défait .

En effet cette couverture se tricote avec un corps en diagonale encadré d’un volant. La diagonale m’a posé problème car je n’arrivais pas à l’appréhender.

Pour rester dans l’esprit Bergers Cathares, j’ai pris une laine locale, naturelle teinte avec des plantes. Il s’agit du chêne pour les rayures foncées, chêne et garance pour les suivantes et seulement garance pour la fin.

Je ne regrette pas mon choix de fil car il permet de voir la diagonale.

Réalisée en théorie pour un bébé, la couverture a une belle ampleur et serait un plaid de canapé parfait pour les soirées frileuses annoncées.

Cœur montagnard

J’avance gentiment mes cadeaux de Noël anticipant une accélération du temps non maitrisée à venir.

Faire mes cartons me permet de trier, ranger , envisager une nouvelle organisation mais aussi de retrouver des kits jamais commencés.

C’est le cas pour ce modèle Mégève de Bleu de Chine qui ne doit plus exister depuis bien des années. Je l’avais acheté pour une amie qui séjourné régulièrement à Mégève.

Voici ma broderie terminée.

Il me reste la finition à faire. Ce sera surement un coussin.

Parfois je me dis que j’en offre trop et que les gens ne savent plus qu’en faire; mais je suis allée chez mes parents récemment et quand j’ai vu l’état de certains je pense que le renouvellement s’impose comme pour le linge de maison.